Pour aller sur le site de souscription, cliquez ici

AFP – Le premier parc éolien « citoyen » de France mis en service en avril 2014

Implication citoyenne pour une transition énergétique locale

PARIS - Le premier parc éolien citoyen de France, c'est-à-dire majoritairement financé par des particuliers, va être mis en service en avril 2014 en Bretagne, ont annoncé mercredi ses promoteurs. Le chantier de quatre éoliennes à Béganne (Morbihan), qui a débuté cet été, devrait être terminé en avril, a indiqué à l'AFP Charlène Suire, une responsable de Bégawatts, la société qui pilote ce projet né il y a près de 10 ans. La particularité de ce parc est que la majorité des fonds propres mobilisés pour le financement vient de particuliers. Sous cette forme là, où il y a majoritairement des citoyens qui financent, c'est le premier de France, a souligné Mme Suire. Il existe des parcs éoliens en fonctionnement avec des participations citoyennes minoritaires (à Saint-Gouéno dans les Côtes d'Armor notamment) et d'autres projets similaires sont en cours. Mais celui-ci sera le premier à être terminé, a-t-elle expliqué. Réunis dans 53 différents clubs d'investissement, un millier environ de particuliers (essentiellement de la région) fournissent une enveloppe globale de 1,4 million d'euros, avec une rémunération de 4% pendant les 10 premières années, selon Mme Suire. Les membres fondateurs du projet, notamment l'association Eoliennes en Pays de Vilaine, mettent eux 400.000 euros au pot commun. S'ajoutent une contribution du spécialiste du financement de projets citoyens dans les énergies renouvelables Energie Partagée (500.000 euros) et de la région Bretagne (300.000 euros). Enfin, comme la plupart des projets éoliens, le parc de Béganne s'appuie aussi sur une large enveloppe d'emprunts bancaires (environ 9 millions d'euros), notamment auprès du belge Triodos et du Crédit coopératif. C'est le constructeur allemand RePower, filiale de l'indien Suzlon, qui a été retenu avec une éolienne de 2 mégawatts, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué. Le financement des énergies renouvelables par les particuliers reste balbutiant en France, à la différence de l'Allemagne ou du Danemark (minimum légal de 20% d'investissement citoyen dans l'éolien) notamment. Outre Béganne, Energie Partagée a lui un autre projet éolien autorisé en Haute-Vienne et sept autres en projet, ainsi que six centrales solaires opérationnelles, selon son site internet. bur-map/fpo/nas REPOWER AG (©AFP / 09 octobre 2013 12h39)

Votre navigateur est obsolète, la mise en page du site risque d'être endommagée

Nous vous conseillons de le mettre à jour !