Pour aller sur le site de souscription, cliquez ici

Naissance d’Enercity 78 en Île-de-France

Implication citoyenne pour une transition énergétique locale.

Une nouvelle association pour le développement des énergies renouvelables dans les Yvelines

Lundi soir, dans une salle municipale de la commune de La Verrière dans les Yvelines, 19 personnes ont acté la naissance d’une nouvelle association de développement de projets citoyens d’énergies renouvelables. Un premier projet de solaire photovoltaïque devrait voir le jour dans les mois à venir en Île-de-France.

Olivier Berland, chargé de mission IDF pour Énergie Partagée, a interviewé Leeroy Malac-Allain, un des initiateurs.

Qui est-tu ?

Leeroy Malac-Allain, actif dans milieu militant dpuis 5/6 ans. A l’occasion de l’Alternatiba de Saint-Quentin-en-Yvelines, on a eu envie de monter un projet concret d’alternative dans le domaine de l’énergie.

Pourquoi un projet dans l’énergie ?

C’est la problématique du dérèglement climatique qui m’a donné envie de militer et la production de l’énergie y a une place importante. Grace au développement d’Enercoop et d’Energie Partagée, on a senti qu’il y avait moyen de faire quelque chose de concret.

Qu’est ce qui s’est passé hier soir ?

Après plusieurs mois de discussion et de préparation du projet, les citoyens des Yvelines ont officiellement adopté les statuts de l’association Enercity 78, qui est donc née lundi 23 novembre 2015 à cinq jour de l’ouverture de la COP21.

Quand tu dis les citoyens, à qui penses-tu ? 

Le noyau du groupe de personnes, ce sont ceux qui ont organisé Alternatiba Saint-Quentin-en-Yvelines, et à l’occasion de cet Alternatiba d’autres personnes se sont greffées. Aujourd’hui cela correspond à 53 personnes. Hier pour la création nous étions 19 présents. C’est un projet qui commence à avoir un certain écho en IDF.

Quelles sont les prochaines étapes ?

On est en contact avec la mairie de la Verrière (78), qui nous a fait visiter 3 toitures communales. Il s’agit maintenant de passer au concret et de travailler les questions techniques et financières. Un autre chantier important est d’intéresser les citoyens pour qu’ils y investissent.

Donc vous êtes partis sur une installation photovoltaïque ?

Tout a fait, c’est le type de projet qui nous a paru le plus facilement réalisable. Dans les cartons une réflexion sur un projet de méthanisation est un cours.

Concrètement vous allez vous organiser comment ?

Une réunion mensuelle pour les prises de décisions collégiales. Entre chaque mensuelle, différents groupes de travail vont avancer.

Quels sont ces groupes ?

Un groupe sur les questions techniques et financières, un groupe de « démarchage » de toitures, un groupe de communication grand public, un groupe juridique.

Qu’attendez vous d’Énergie Partagée ?

Énergie partagée nous a déjà donné de nombreux conseil, notamment lors de la formation « structuration juridique », mais on souhaite aussi utiliser Énergie Partagée comme catalyseur d’expériences.

Pourquoi, personnellement t’investis-tu dans un projet de ce type ?

Au delà de l‘importance de développer les EnR, j’espère que ce projet donnera l’envie à d’autres de se lancer dans des projets d’EnR locales. Ça a fonctionné avec Alternatiba Saint-Quentin-en-Yvelines qui a donné naissance à 3 autres Alternatiba.

Pour ceux et celles qui souhaitent nous rencontrer, nous seront présents sur un stand au Village Mondial des Alternatives le 5 et 6 décembre à Montreuil,  dans le quartier Climat Énergie.

Contacts

Contacter Enercity 78
Découvrir le site enercity78.fr
Le site de souscription ?C'est par ici
X

Votre navigateur est obsolète, la mise en page du site risque d'être endommagée

Nous vous conseillons de le mettre à jour !