Accueil Nous connaîtreActualitésCombrailles Durables, et si on laissait faire ...

Combrailles Durables, et si on laissait faire le soleil ?

Combrailles Durables, petite société coopérative d'intérêt collectif créée en 2008, à Loubeyrat dans le Puy-de-Dôme (63), continue son chemin militant, tout en diversifiant sa production d'énergie renouvelable et en visant les économies d'échelle.

Être producteur d’électricité solaire pour 50€ ? En Auvergne c’est possible !

Faire une cagnotte entre gens de villages proches pour produire ensemble des énergies renouvelables, là où investir seul aurait été techniquement difficile et surtout économiquement très risqué, voilà l’idée de départ d’un petit groupe d’une quinzaine de citoyens très impliqués dans la création de la coopérative.
« Beaucoup de gens rêvent de devenir propriétaires de leurs propres panneaux solaires mais force est de constater qu’en 2013 cela reste très coûteux, risqué et pas toujours simple à réaliser ». Nos quinze coopérateurs, empreints du pragmatisme Auvergnat, ont fait de ce constat un objectif : offrir la possibilité à chacun de devenir producteur d’énergie renouvelable pour 50€ d’investissement via Combrailles Durables.

loubeyrat
Depuis le 17 juillet, la coopérative a en production 74 kWc répartis sur différents bâtiments publics : l’école et la 6ème classe de Loubeyrat, l’école, la salle de réunion de Sauterre et les gradins du stade de rugby à Manzat. Le 15 septembre prochain deux nouvelles centrales citoyennes seront connectées dans le village de Saint Gervais d’Auvergne pour une puissance crête totale de 29 kWc. Dès lors, chaque part coopérative produira à partir du 15 septembre, environ 177 kWh/an soit environ 6% des besoins en électricité d’un foyer (hors chauffage électrique).

Ma famille pourrait-elle devenir autonome en énergie ?

Une famille qui souscrirait 4 parts coopératives (soit 200€) deviendrait productrice de l’équivalent de 24 % de sa consommation annuelle d’électricité, ce qui correspond aux objectifs du Grenelle de l’Environnement ! Pour devenir électriquement neutre, il lui suffirait de souscrire 16 parts coopératives soit 800€ ; une vraie petite révolution locale en soit, bien loin des milliards nécessaires aux productions industrielles de l’opérateur historique, mais terriblement séduisante !
Forte de cette constatation, Combrailles-Durables ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et se fixe comme objectif à long terme de permettre à chaque habitant des Combrailles d’accéder à cette autonomie ; en effet Isabelle Gardères, co-porteuse du projet depuis le départ l’affirme haut et fort « nous ne sommes pas là pour exploiter le territoire comme certains opérateurs mais pour le valoriser et l’autonomiser avec le maximum de projets d’énergies citoyennes viables ».

Demain de l’éolien… et du photovoltaïque au sol au Bouilhat (Manzat)?

C’est dans cette perspective que Combrailles Durables travaille au développement d’un parc éolien de moyenne taille. Alors que l’éolien fait débat, la coopérative citoyenne préfère tenter d’occuper le terrain avec un petit projet bien ficelé plutôt que de laisser la place à des investisseurs qui « exportent » leurs plus-values et importent de la main d’œuvre. « Notre territoire est riche de nombreuses ressources, qui doivent, selon le modèle économique des SCIC, servir avant tout localement. Il faut concevoir localement, financer localement, construire, exploiter et assurer la maintenance localement.

Une fois que tout est installé il n’y a plus qu’à laisser faire le soleil !». La plate forme qui servait d’espace technique pour le chantier de l’A89 au Bouilhat , a été rendue à la nature il y a près de 10 ans ; rien n’y a repoussé depuis, le sol entièrement décapé, trop séchant l’été, trop pauvre en général ne porte pas de végétation. Un lieu idéal pour implanter du photovoltaïque au sol et permettre ainsi une re-colonisation lente du site. Plutôt que de grignoter des terres agricoles, le photovoltaïque est vivement incité début 2013 à participer à des réhabilitations de sites, et c’est tant mieux ! Études, montage de dossiers, recherche de financement, 2014 sera une année charnière pour ce projet…

Alors convaincu par la nouvelle économie responsable et solidaire ? Investissez dans ce projet avec Énergie Partagée !

Plus d'actualités

Suivez-nous sur