Accueil Nous connaîtreNous suivreDans les médiasGrands Prix de la finance solidaire, prix ...

Grands Prix de la finance solidaire, prix activités écologiques – Ercisol rend l’énergie propre et citoyenne

Créée pour aider les collectivités locales, la coopérative rachète et rénove des installations de production d’énergie. Chaque projet bénéficie d’un financement citoyen, à hauteur de 20 %.

C’est au départ dans le solaire qu’Ercisol (Energies renouvelables citoyennes et solidaires), basé à Foussemagne (Territoire de Belfort), avait prévu de se développer. Son idée était d’aider les collectivités locales à gérer et à commercialiser l’énergie solaire produite par des panneaux photovoltaïques qui auraient été installés sur leurs bâtiments. La baisse brutale du prix du kilowattheure (kWh) solaire auquel EDF devait le racheter l’a contraint à réorienter son projet au début des années 2010.

Une filiale pour chaque exploitation

Aujourd’hui, Ercisol exploite une centrale photovoltaïque qui peut produire 110 000 kWh par an. Mais la coopérative s’intéresse principalement à l’énergie produite par des centrales hydroélectriques. Elle rachète et rénove des installations, souvent laissées à l’abandon comme par exemple une unité dans une ancienne papeterie.

Pour chaque exploitation, Ercisol crée une filiale qui s’occupe de la rénovation puis de l’exploitation. Chaque projet doit bénéficier d’un financement citoyen, les associés apportant 20 % de l’investissement, le reste provenant d’un emprunt bancaire. « Ils doivent avoir chacun leur autonomie financière et un budget qui doit respecter certains critères financiers », insiste Jean-Claude Meuley, administrateur d’Ercisol.

La société, membre d’Energie partagée, rassemble aujourd’hui 171 associés selon le principe « un sociétaire, une voix ».

Outre la centrale photovoltaïque d’Ebersheim (Bas-Rhin), Ercisol exploite quatre centrales hydroélectriques à Raon-l’Etape (Vosges), Renage (Isère) et Epinal (Vosges), et détient une participation dans une ferme éolienne à Chamole (Jura). « Nous souhaitons nous diversifier tant au niveau géographique qu’au niveau des sources d’énergies renouvelables », indique Jean-Claude Meuley. Ercisol attend le feu vert pour pouvoir installer des panneaux solaires sur une ancienne base de l’OTAN. Un retour aux sources.