Engager mon territoire

collectivites-citoyens-energie-partagee

Les énergies renouvelables appartiennent à leurs territoires. Pour la collectivité, il s’agit de s’appuyer sur ces ressources naturelles locales (soleil, vent, rivière, bois-énergie, cultures…) pour en faire un levier économique, social, écologique et démocratique.

Habitants mobilisés & collectivités engagées

En matière de production d’énergie renouvelable, le rôle de la collectivité est de veiller à une exploitation harmonieuse de ces ressources et d’en optimiser les bénéfices – notamment économiques – pour les habitants et les acteurs locaux.

Cette implication locale, dans la gouvernance comme dans le financement du projet, doit permettre un juste équilibre entre les intérêts du territoire et les intérêts privés des opérateurs techniques associés, pour garantir l’intérêt territorial.

La particularité des projets citoyens est de faire participer les acteurs locaux au financement et à la gouvernance des projets, pour en maitriser les décisions et les bénéfices.

Énergie Partagée et son réseau de partenaires locaux appuient les collectivités pour mener et animer ces dynamiques locales de coopération autour de projets de production d’énergie pour accompagner au mieux la transition énergétique dans les territoires.

Avantages d’une dynamique d’EnR citoyenne sur son territoire

La transition énergétique ne pourra se réaliser que si les acteurs locaux et les collectivités y sont étroitement associés, et s’ils en bénéficient directement.
Dans le cas de production citoyenne d’énergie, ces avantages sont nombreux :

Un territoire qui maîtrise son énergie

Électricité, gaz, carburants… La facture énergétique d’un territoire est colossale .

Ce sont autant de ressources économiques territoriales qui sortent et ne viennent pas irriguer le tissu d’activité local. De plus, ces prix sont instables et liés à des situations nationales ou internationales qui ne sont pas maîtrisables.

Par la production d’énergie territoriale et citoyenne, la collectivité peut ainsi réduire sa vulnérabilité à l’égard de ces fluctuations des prix de l’énergie, et mieux valoriser ses investissements pour déterminer elle-même le prix et les conditions de sa production d’énergie.

> Voir le projet OnCiMé, à Lorient, qui combine le projet de production d’énergie solaire des habitants et les besoins en énergie de la ville de Lorient.

Un territoire qui respecte ses engagements de production d’énergie renouvelable

Pour tenter d’endiguer un réchauffement climatique trop destructeur, l’ensemble des collectivités se sont engagées à abaisser leur émissions de gaz à effet de serre, et pour ce faire à réduire et optimiser leur consommation d’énergie, tout en développant des capacités de production d’énergie renouvelables.

Cet effort commun est non seulement un engagement nécessaire mais il est également une demande croissante des citoyens qui attendent de leur représentants la mise en œuvre de projets porteurs de sens, plus respectueux de l’environnement et de leur cadre de vie.

> Des territoires ont depuis plusieurs années amorcé le virage écologique et énergétique, comme Briançon

Un territoire qui créé (et garde) de la valeur économique

Les énergies renouvelables sont un moteur de développement pour les territoires. Maîtrisées et financées par les collectivités territoriales et les habitants, les installations citoyennes d’énergie renouvelable maximisent les retombées économiques locales. Celles-ci peuvent être multipliées par 2 ou 3 selon la part des investisseurs locaux au capital et le recours aux prestataires locaux. Ces sommes engagées dans l’économie locale (création d’emploi, prestations, revenus de l’épargne citoyenne) permettent de maintenir un circuit court économique. Par ailleurs, investir au capital d’une société d’EnR localeau côté des collectivités est un excellent moyen pour les habitant.e.s de donner du sens à leur épargne pour un impact concret et local.

> Consulter l’étude Énergie Partagée sur les retombées économiques locales des projets citoyens d’énergie renouvelable

Un territoire qui implique les habitants et acteurs locaux

Les projets EnR territoriaux sont des éprouvettes de la transition énergétique. On y retrouve des collectivités, des acteurs privés, des collectifs d’habitants, tous réunis autour de la nécessité de développer utilement et durablement des moyens de production d’énergie dans l’intérêt direct du territoire.

Ces dynamiques locales équilibrées s’adossent nécessairement à une présence significative des acteurs locaux à la gouvernance des sociétés qui portent les installations de productions pour en garantir l’intérêt local. Elles doivent également s’appuyer sur une véritable expression des habitants, dont les avis doivent être écoutés et pris en compte au plus tôt.

Un territoire qui s’appuie sur l’énergie de ses habitants

Partout en France, épaulés par des animateurs (et souvent avec leurs collectivités), des femmes et des hommes s’investissent bénévolement, énergiquement et passionnément dans des initiatives locales de production d’énergie. Ensemble, ils s’engagent dans une aventure humaine qui correspond à leur préoccupations et leur envie de voir les choses évoluer rapidement localement.

Ces collectifs sont des partenaires précieux dans la mise en œuvre d’une politique de transition énergétique. La collectivité peut choisir de les appuyer concrètement ou de les aider à se constituer lorsqu’elles n’existent pas encore.

> Visionner le témoignage de ces personnes artisans de ces projets EnR citoyens.

Quel rôle pour la collectivité ?

La particularité de la démarche citoyenne est d’assurer une représentation locale le plus tôt possible dans le projet de manière à pouvoir maîtriser et soumettre aux habitants les différents aspects du projet (zone d’implantation, recours aux prestataires locaux, orientation des bénéfices, etc). Selon sa volonté d’engagement, la collectivité définit sa posture :

En soutien à l’émergence d’initiatives locales

Créer les conditions pour la libre émergence de projets est une première brique essentielle qui peut prendre la forme d’une écoute attentive du tissu associatif local, d’un appel à manifestation d’intérêt ou d’une réunion ouverte sur la trajectoire énergétique du territoire afin de faire émerger les volontaires.

Pour faire naître ces dynamiques projets, la dynamique citoyenne peut être encouragée par une démarche d’animation qui peut être à l’initiative d’acteurs locaux et/ou de la collectivité. Des dispositifs financiers existent pour subventionner ces démarches.

En facilitation du montage de projets locaux

La collectivité peut faciliter la vie des projets qui souhaitent se développer sur le territoire en lui allouant des moyens humains, administratif ou techniques, des informations, des contacts utiles ou en proposant des sites (terrains, toitures…) propices au projet de production d’énergie. L’appui public peut permettre également de crédibiliser le projet et l’ouvrir à des financements ou partenariats.

Cette posture d’adjuvant en phase de développement permet à la collectivité de rester à proximité du projet, notamment si celui-ci nécessite un appui plus important en phase d’investissement.

En investisseur direct dans les projets

Ces sociétés citoyennes de productions d’énergie créent de l’activité locale et favorisent le recours à des acteurs locaux.

Il appartient à la collectivité de stimuler ces dynamiques de circuit court économique en investissant et en prenant place directement dans ces projets. Si le projet ne vient pas des habitants mais est proposé par un professionnel des énergies renouvelables, il s’agit de trouver un terrain d’entente équilibré et favorable au territoire. Ainsi, elle garantit que l’activité de production d’énergie liés à des ressources communes poursuive l’intérêt général et elle s’assure de revenus constants liés à la vente d’énergie.

Ce rôle de producteur d’énergie est nouveau pour les collectivités, mais il est largement encouragé par des dispositifs nationaux et régionaux, ainsi que par l’accompagnement actif de réseaux spécialisés, comme Énergie Partagée.

[GUIDE] Les collectivités territoriales, parties prenantes des projets participatifs et citoyens d’énergie renouvelable

Guide pratique à l’attention des collectivités pour parvenir à la maîtrise des énergies renouvelables (EnR) sur leur territoire grâce à leurs habitants.

Découvrir le guide

Les services Énergie Partagée

Énergie Partagée combine une expertise financière et un réseau d’acteurs spécialistes des projets citoyens d’énergies renouvelables. Nous aidons les territoires qui veulent
valoriser leurs ressources naturelles en lien étroit avec les habitants et les acteurs locaux, quelle que soit leur forme ou leur niveau d’avancement.
Pour chaque cas, nous constituons des groupements adaptés au contexte territorial.

Énergie Partagée travaille en étroite collaboration avec ces groupement de collectivités (Nord Energies, SERGIES, SEM 59-62…), pour les accompagner au plus tôt vers des projets d’énergies renouvelables qui offrent des garanties de respect de l’intérêt du territoire et s’engagent à impliquer les citoyens et acteurs locaux tout au long de la vie du projet.

Nous pouvons appuyer les communes, les communautés de communes, les SEM, les syndicats ou tout autre institution ou organisme territorial pour mener à bien une aventure citoyenne de production d’énergie.

Énergie Partagée Investissement

Notre outil Énergie Partagée Investissement permet à des habitants et des acteurs des territoires de réunir les fonds propres nécessaires au lancement d’un projet et d’en garder la maîtrise citoyenne tout au long de son exploitation. Ces fonds proviennent de nos milliers d’actionnaires citoyens qui ont souscrit à Énergie Partagée Investissement.

Les projets que nous finançons

L’appui financier d’Énergie Partagée est conditionné à :

  • La conformité du projet aux valeurs citoyennes issues de notre charte.
  • La solidité technico-économique du projet, évaluée avec l’aide de notre réseau d’experts des énergies renouvelables.

Investir en fonds propre pour que les projets voient le jour

Énergie Partagée Investissement s’engage en fonds propres, car ils constituent le besoin prioritaire des projets et conditionnent l’obtention d’un prêt.
C’est aussi la composition des fonds propres qui va déterminer la répartition des pouvoirs de gouvernance, et donc la maîtrise citoyenne.

Autres solutions de financement

  • Energie Partagée / La Nef : Solution pour accélérer la construction des centrales solaires photovoltaïques. L’avance d’Énergie Partagée en phase de développement est convertie en prêt Nef lors de l’exploitation.
    En savoir plus

 

  • EnRciT : Dispositif de financement des phases à risque de développement des projets citoyens d’énergies renouvelables (financé par la Banque des Territoires, le Crédit Coopératif et l’Ircantec), destiné à céder la place aux acteurs locaux en phase d’exploitation.
    En savoir plus

Les ressources utiles

L’adhésion au réseau Énergie Partagée