Accueil Boîte à outilsRessourcesDécrypter l’énergie : Peut-on concilier petite hydroélectricité ...

Décrypter l’énergie : Peut-on concilier petite hydroélectricité et maintien de la biodiversité ?

Pendant longtemps, le développement d’installations hydroélectriques s’est fait sans prise en compte de leurs impacts sur la biodiversité. Peut-on concevoir de nouvelles installations sans se soucier des éventuels dommages engendrés sur la faune et la flore ? Comment peut-on réduire ces impacts ?

Le site ressource “Décrypter l’énergie” animé par l’association négaWatt publie, en partenariat avec SolagroTerre de LiensEnercoop et Énergie Partagée, une série de 8 analyses denses et très étayées pour éclairer un certain nombre de questions que soulèvent les énergies renouvelables.

Nous vous présentons ici le résumé d’un article très fouillé, “Peut-on concilier petite hydroélectricité et maintien de la biodiversité ?”

En (très) résumé

L’hydroélectricité, grande et petite, est incontestablement une énergie renouvelable. Ses impacts négatifs sur les milieux aquatiques d’eau courante, souvent considérables, ont été longtemps ignorés. Cela n’est plus possible dans le cadre de la transition écologique en cours, avec la montée en conscience de la fragilité des hydrosystèmes et de la rareté croissante de la ressource en eau. Faut-il pour autant stopper toute nouvelle installation, le développement étant forcément limité dans notre pays, déjà massivement équipé depuis la fin du XIXème siècle ? Clairement non.

Des pistes existent pour co-construire des projets réussis, quand les acteurs du territoire ont une approche globale et cherchent ensemble un compromis entre accès aux énergies renouvelables et conservation de la biodiversité.

Pour approfondir, lisez l’article complet !

L’article en version intégrale est beaucoup plus complet que ce résumé, vous en apprendrez beaucoup sur la question !

En savoir plus

Suggestions

Suivez-nous sur