Accueil Nous connaîtreNous suivreDans les médiasÉnergie Partagée : près de 17 millions ...

Énergie Partagée : près de 17 millions d’euros investis par des citoyens dans les énergies renouvelables

À l’occasion de la semaine de la Finance solidaire qui se déroule jusqu’au 12 novembre, focus sur Énergie Partagée, un outil d’investissement citoyen dans les énergies renouvelables. Créé en 2010, il a réussi à mobiliser plus de 5 200 actionnaires citoyens qui ont investi 16,6 millions d’euros...

À l’occasion de la semaine de la Finance solidaire qui se déroule jusqu’au 12 novembre, focus sur Énergie Partagée, un outil d’investissement citoyen dans les énergies renouvelables. Créé en 2010, il a réussi à mobiliser plus de 5 200 actionnaires citoyens qui ont investi 16,6 millions d’euros dans des projets éoliens, solaires, mais aussi de méthanisation, des centrales micro-hydraulique ou encore des chaufferies au bois.

Un parc éolien dans le Morbihan entièrement financé par plus de 1 000 citoyens, des toitures solaires installées sur les écoles communales dans le Calvados, ou encore une mini centrale hydraulique vosgienne réhabilitée par ses voisins. Voici quelques-uns des 50 projets financés depuis huit ans par Énergie Partagée, un outil de financement des énergies renouvelables par les citoyens.

Au total, 5 279 d’entre eux ont investi 16,6 millions d’euros dans 45 éoliennes, 50 000 panneaux solaires, 3 unités de méthanisation, 3 mini centrales-hydrauliques et 12 chaufferies au bois pour une production annuelle de 243 GWh, soit l’équivalent de la consommation électrique d’une ville comme Rennes.

“Désormais, il n’est plus l’heure de se demander ‘Qu’est-ce qu’on peut faire ?’ mais bien ‘Qu’est-ce qu’on veut faire ?’”, lancent Emmanuel Soulias, président d’Énergie Partagée Coopérative et Eddie Chinal, président du Conseil de Surveillance d’Énergie Partagée Investissement. “Notre mission reste de permettre aux citoyens et aux acteurs des territoires de choisir, de se réapproprier et de gérer les modes de production et de consommation de leur énergie.”

Objectif : 15 % d’énergie citoyenne en 2030

Une formule qui fonctionne et qui permet de connecter territoires et citoyens aux projets d’énergies renouvelables et ainsi lever un certain nombre d’obstacles liés à l’acceptation sociale. Énergie Partagée collecte l’épargne auprès des citoyens et investit ensuite en fonds propres (entre 20 et 50 % du capital) dans les différentes entreprises qu’elle accompagne et dans lesquelles elle participe aux prises de décisions. Les projets doivent être en cohérence avec les valeurs portées par la structure : locaux, démocratiques, écologiques, rentables et non spéculatifs.

Le cours de l’”action” est aujourd’hui de 104 euros. Il a pris 4 euros en deux ans. L’objectif est de parvenir à un taux de rémunération de 4 % bruts par an pour une détention de dix ans minimum, mais il est possible de récupérer son placement une fois par an sans frais. La diversité des projets sélectionnés permet de mutualiser les risques, ceux qui tournent bien compensant ceux qui produisent moins.

Énergie Partagée profite de la semaine de la finance solidaire, organisée jusqu’au 12 novembre, pour lancer une campagne de mobilisation. Son objectif : collecter 10 millions d’euros supplémentaires d’ici 2020 et faire en sorte que les installations citoyennes représentent 15 % des projets d’énergies renouvelables en 2030.

Plus d'actualités

Suivez-nous sur