L’énergie citoyenne

Partout en France, des habitants, collectivités et acteurs locaux se rassemblent pour produire ensemble une énergie renouvelable. Tournés vers l’intérêt général avant tout, ils ouvrent le financement et la gouvernance des projets aux citoyens qui souhaitent s’y investir.

Qu’est-ce qu’un projet EnR citoyen ?

On appelle “citoyen” un projet de production d’énergie renouvelable (EnR) qui ouvre majoritairement son capital au financement collectif et son pilotage aux acteurs locaux, dans l’intérêt du territoire et de ses habitants.

La particularité des projets citoyens est de faire participer les acteurs locaux au financement et à la gouvernance des projets, pour en maitriser les décisions et les bénéfices.

Tous les projets EnR citoyens

Découvrez les centaines d’initiatives de production d’énergie citoyenne référencée sur notre carte dynamique.

Consulter la carte

Les valeurs du projet citoyen

Pourquoi mener un tel projet sur son territoire ?

De nombreux bénéfices directs

De nombreux bénéfices pour le territoire

Garantir l’ancrage local des projets

Par essence décentralisés et diffus, les gisements d’énergies renouvelables doivent permettre aux territoires d’organiser leur autonomie énergétique dans l’intérêt de leurs habitants. Les projets initiés et maîtrisés localement participent à l’émergence d’un modèle de gestion  du déploiement des énergies renouvelables démocratique et décentralisé.

Trop souvent, ce sont les grands opérateurs et entreprises étrangères qui détiennent le capital des gros projets imposés aux riverains. Et qui en retirent tous les bénéfices … Notre projet citoyen, c’est l’inverse : le capital est détenu en majorité par les particuliers et les entreprises locales, et 100% du revenu revient dans le territoire !

Permettre une réappropriation citoyenne des questions énergétiques

La lutte contre le réchauffement climatique et le chantier de la transition énergétique concernent tous les acteurs d’un territoire. Les projets citoyens d’énergie renouvelable permettent le développement d’une culture énergétique partagée et la « mise en mouvement des citoyens » dans des dynamiques collectives positives.

Nous, citoyens et collectivités locales, sommes en première ligne des mutations écologiques et climatiques. Regroupés, nous pouvons développer des réponses pour adapter notre territoire et limiter les émissions de gaz à effet de serre. Ces projets collectifs de production d’énergie répondent à une nécessité : celle de créer collectivement nos propres antidotes aux énergies fossiles.

Mobiliser l’épargne de proximité et garantir les retombées économiques locales

Il s’agit de s’assurer que la valorisation des gisements renouvelables – ressources communes appartenant à tous – maximise la création de retombées locales partagées pour le territoire (création d’emplois, financement d’actions de maîtrise de l’énergie, mobilisation d’une épargne utile et traçable, etc.).

Notre parc éolien des Tilleuls génère des recettes importantes qui permettent de financer d’autres projets pour les communes (construction d’un éco-quartier, réalisation d’audits énergétiques…), de baisser les impôts locaux de 16% et de créer douze emplois permanents et non délocalisables pour la maintenance des Tilleuls et des parcs voisins.

La recette collective de la transition énergétique

Mobiliser une pluralité d’acteurs. La transition énergétique est l’affaire de tous. Nos projets ne visent pas à opposer acteurs privés et publics. Nos projets attestent au contraire que c’est l’alliance entre l’ensemble des parties prenantes qui permet de mener rapidement des projets ancrés et acceptés localement.

Le tabouret de la transition énergétique ne peut tenir que s’il tient sur ses trois pieds : les citoyens, les collectivités et les acteurs économiques.

Redonner du pouvoir d’agir ici et maintenant. Ils donnent un cadre concret à une action locale, face à des enjeux pourtant globaux et mondialisés (réchauffement climatique, crises géopolitiques, etc.). Les citoyens peuvent passer du stade de consommateur passif d’énergie à celui de consomm’acteur, en impulsant ou en participant à des projets collectifs locaux d’énergies renouvelables.

Valoriser une variété de compétences. La transition énergétique est souvent réduite à des considérations techniques alors qu’elle représente bien un changement sociétal. Les projets citoyens et participatifs permettent ainsi une montée en compétence collective sur les montages financiers, juridiques et économiques.

Participatif ou citoyen ?

Qu’ils soient “coopératifs”, “citoyens”, “collectifs”, “participatifs”, d’”intérêt territorial”, ces projets visent à faire participer les habitants et acteurs locaux pour en faciliter le déploiement et l’acceptation locale.

Ne pas confondre le financement participatif et la participation citoyenne.

Cependant, selon les finalités recherchées, les méthodes peuvent différer :

  • Participation à quoi ? (Montage ? Gouvernance ? Financement ?) Et à quelle hauteur ?
  • À quel moment ? (Émergence ? Développement ? Investissement ? Exploitation?)
  • De qui ? (Citoyens, développeurs professionnels et/ou collectivités)

On distingue deux familles dans les formes de participation

  • Participation sans gouvernance : Actuellement, il existe plusieurs outils financiers (prises d’obligations, prêts, via des plate-formes de financement participatif) qui donnent l’opportunité aux acteurs locaux d’investir sur leur territoire sans participer aux décisions des projets. C’est un moyen de sensibiliser et de mobiliser de l’épargne. En revanche ces participations ne permettent pas de peser sur les choix d’implantation et de fonctionnement, ni de consolider le capital des sociétés locales puisque les participants interviennent quand les accords bancaires sont déjà établis.
  • Participation avec gouvernance locale : il existe également des projets qui se caractérisent par une participation directe des habitants et des collectivités aux décisions sur toute la durée d’exploitation du projet. Ils sont appelés communément « projets citoyens ». Plus la participation se fait en amont, plus les acteurs locaux peuvent définir les contours du projet et être sûrs de pouvoir avoir une place majoritaire ou significative dans le pilotage du projet.

À vous de jouer !

Tout le monde a un rôle déterminant à jouer dans la transition énergétique. En fonction de vos capacités et disponibilité, vous pouvez choisir l’engagement qui vous correspond le mieux.