Accueil Énergie Partagée & l’énergie citoyenneActualitésCodévelopper un projet EnR citoyen ...

Codévelopper un projet EnR citoyen : comment concilier les intérêts privés et territoriaux ?

20200313_124754

Les projets territoriaux de production d'énergie renouvelable réunissent à la même table une variété d'acteurs qui n'ont pas toujours les mêmes méthodes ni les mêmes intérêts. Énergie Partagée trace quelques pistes de coopération pour respecter les valeurs de chacun.

Codévelopper un projet EnR citoyen : comment concilier les intérêts privés et territoriaux ?

Codévelopper un projet EnR citoyen : comment concilier les intérêts privés et territoriaux ?

À la suite d’entretiens avec 18 acteurs du développement ENR en France, Énergie Partagée publie cette synthèse pour faciliter la compréhension des intérêts des différents acteurs et établir des éléments de bonne pratique pour un codéveloppement territorial, entre acteurs publics/citoyens et opérateurs privés.

Le codéveloppement : nécessaire mais délicat

Parmi les différentes phases d’un projet de production d’énergie renouvelable (ENR), celle du développement est particulièrement à risque. Les études de faisabilité et le travail de concertation nécessitent d’engager des dépenses importantes, sans que les porteurs de projet ne soient sûrs de réussir à créer la valeur sur laquelle ils pourraient se rémunérer.

Pour une meilleure gestion de ce risque, il peut être pertinent de faire le choix du codéveloppement, entre des acteurs dont les intérêts et stratégies se rejoignent (acteurs publics, institutionnels, citoyens, opérateurs industriels).

Plusieurs modèles de codéveloppement sont alors possibles : entre acteurs locaux, entre acteurs privés ou dans une approche mixte, entre acteurs publics et privés.

Dans ce dernier cas, les porteurs de projet du territoire sont amenés à associer des partenaires pour leurs capacités techniques et financières. En retour, des professionnels industriels peuvent s’appuyer sur le codéveloppement pour bénéficier d’un ancrage local. Ce scénario nécessite un bon équilibre de confiance dans la relation, puisqu’il implique de construire un partenariat entre deux types d’acteurs aux intérêts parfois divergents.

La confiance comme clé de la coopération

Cette collaboration en phase de développement génère des points d’attention supplémentaires :

  • Il est essentiel d’investir du temps pour trouver le bon fonctionnement d’un partenariat à plusieurs, notamment pour mener à bien les premières interactions entre acteurs.
  • Il existe un risque de ne pas avoir le même niveau de compréhension des enjeux et des risques du projet entre partenaires, selon le domaine d’expertise de chacun.

Les bonnes pratiques d’Énergie Partagée

Les ingrédients d’un codéveloppement réussi

En codéveloppement comme dans tout partenariat, il est donc important de s’entourer de partenaires qui sauront trouver des intérêts convergents, de travailler les stratégies partenariales, les divergences éventuelles, et de sécuriser les accords trouvés par des écrits contractuels.

> Consulter les conseils et bonnes pratiques

Plus d'actualités

Suivez-nous sur