Accueil Nous connaîtreActualitésBain de jouvence et de soleil pour ...

Bain de jouvence et de soleil pour l’énergie citoyenne à Toulouse

Motivées, motivées ! Plus que jamais les énergies citoyennes sont restées motivées, à l'occasion des assemblées générales d'Énergie Partagée et d'ECLR à Toulouse, et de l'inauguration des premières toitures solaires Citoy'EnR.

En musique

Pour profiter pleinement de l’ambiance de ces rencontres, un morceau pour vous accompagner…

Ensemble pour partager toutes les bonnes idées

Les assemblées générales d’Énergie Partagée sont l’occasion de réunir une fois par an les acteurs de l’énergie citoyenne : les porteurs fondateurs, les jeunes pousses, les animateurs, les élus motivé.e.s, les actionnaires, les bénévoles.

Pour cette édition à Toulouse, nous avons souhaité favoriser l’échanges et le plaisir de découvrir et travailler ensemble, dans une ambiance conviviale. La première matinée était consacrée à des discussions en groupe sur les activités du mouvement et les grands chantiers en cours.

Maîtrise de l’énergie, grappes photovoltaïques, travaux législatifs, investissements, formations, réseaux régionaux, mobilisation, gouvernance, projets de méthanisation, phase de développement… Il y en avait pour tous les gouts. Les minis-ateliers de la matinée se sont enchainés, permettant à chacun.e de participer à plusieurs sujet d’intérêt.

 

L’après-midi était consacrée à l’exploration collective autour de quelques sujets épineux de l’énergie citoyenne : “15% d’ENR citoyennes,  comment on fait ?”, “Une projet citoyen, c’est 100% bénévole ?”, “Un projet citoyen sans citoyen peut-il être citoyen ?”, “Comment entretenir  la dynamique locale à long  terme ?”, “2030 : Quelle place pour les  coopératives citoyennes sur  le territoire ?”…

Des formulations clivantes qui permettent à chacun.e de pouvoir affirmer un point de vue tranché et le faire évoluer au fil de l’atelier.

Se connaitre, se reconnaitre

Déjà dès le matin, la glace avait été brisée par un jeu spatial de positionnement géographique, où il fallait se placer autour d’une chaise qui représentait Toulouse. Pas mal de locaux avaient répondus présent, ainsi que des délégations bretonnes, rhônalpines et parisiennes bien représentées.

La convivialité et les discussions se sont poursuivies le midi lors d’un repas copieusement ensoleillé.

La journée de travail s’est clôturée par un spectacle d’improvisation d’une troupe locale, interprétant avec une bonne dose de dérision les particularités du travail collectif autour de l’énergie citoyenne, qu’ils avaient pu glaner à l’écoute des ateliers de l’après-midi.

Techniques d’animation, bienveillance d’écoute, sentiment de corps, (in)tolérance, militantisme, force du collectif… tous les traits, codes et jargons de l’énergie citoyenne étaient habilement disséqués et singés. Les éclats de rires continus tout au long de la représentation prouvaient que cette gentille moquerie visait juste et que nous savions (un peu) rire de nous-mêmes.

Ne restait plus qu’à profiter du soleil déclinant pour se restaurer ensemble jusqu’à la nuit tombée, à l’écoute du “blind test des énergies renouvelable” concocté par l’équipe d’EC-LR.

Les Assemblées Générales

Le deuxième jour était consacré aux assemblées générales d’Énergie Partagée (l’association et l’outil d’investissement) et forcément plus studieux. Les comptes et bilans ont été présentés, votés et de nombreux échanges ont pu s’opérer avec les adhérents et actionnaires présents dans la salle.

En particulier, cette assemblée a entériné le lien direct entre Énergie Partagée et les adhérents des réseaux régionaux, pour faciliter la mutualisation d’informations et d’expériences. Ce grand pas marque à coup sûr un tournant dans la vie du mouvement Énergie Partagée.

Autre décision importante, côté outil d’investissement, le vote d’une prime d’émission supplémentaire de 2 euros par actions Énergie Partagée, reflétant la prise de valeur des investissements Énergie Partagée dans les sociétés de projets (à mesure qu’elles se renforcent économiquement, enregistrent des revenus stables et remboursent leurs dettes).

La part Énergie Partagée est désormais fixé à un prix de 104 euros. Une belle reconnaissance les actionnaires et pour Énergie Partagée, qui poursuit son aventure économique au service des projets citoyens. Gageons que cette robustesse devrait conforter les actionnaires actuels et en convaincre de nouveaux.

L’inauguration de Citoy’EnR

Un tel séjour ne pouvait se terminer sans la mise en exergue concrète de cette énergie citoyenne que nous appelons tant de nos vœux. Justement, Citoy’EnR, l’initiative toulousaine avait profité de notre venue pour organiser une célébration inaugurale pour leurs deux premières toitures fraîchement installées (…la veille). Le rendez-vous était pris à 17h ce samedi au Gymnase de L’Union pour un moment de convivialité. Et nous n’avons pas été déçus !

Pour l’occasion, le groupe de bénévole avait mis les petits plats dans les grands avec un pique nique partagé, une tireuse à bière locale, un groupe de musique, un molky et même l’organisation d’une photo collective vue du toit…

L’enthousiasme et le plaisir d’agir collectivement émanant de Citoy’EnR a donné à ce moment une couleur engagée et détendue. Le soleil et la convivialité naturelle s’occupaient du reste, faisant passer à tous les convives un délicieux moment.

Bravo Citoy’EnR et longue vie à vos futures installations !
Et à l’année prochaine pour nos prochaines assemblées et journées d’échange autour de l’énergie citoyenne !

Enthousiasme et bonne humeur pour l’inauguration de Citoy’EnR

Plus d'actualités

Suivez-nous sur