Centrales Villageoises du Pays de Saverne

Avec 9 installations photovoltaïques à leur actif, les Centrales Villageoises du Pays de Saverne développent et exploitent des centrales de production d’énergie renouvelable sur le territoire du Pays de Saverne en Alsace, en partenariat avec les collectivités locales.

Vous aimez ce projet ? Partagez-le !

Centrales Villageoises du Pays de Saverne

Bas-Rhin

Le projet en un clin d'œil

Émergence
Développement
Fonctionnement
Société par actions simplifiée membre du réseau des Centrales Villageoises développant des grappes de projets d’installation solaire photovoltaïque.
Puissance 285 kW
Production 278 MWh
par an
La consommation électrique annuelle de 237 personnes (hors chauffage et eau chaude sanitaire)
Budget 380 000 €
Saverne
Bas-Rhin (67)

L'avancée du projet

Émergence
Développement
Fonctionnement

Le statut du projet

Le type de projet

Message du porteur de projet

Criqui Paola

Quand on est citoyen, on a des responsabilités au niveau de son territoire et une certaine obligation morale d’agir. Les gestes individuels du quotidien ne sont pas suffisants et il faut s’activer pour mettre en œuvre concrètement les Plans climat.

Paola Criqui, présidente des Centrales Villageoises Pays de Saverne

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Participez localement
et apportez vos compétences
en rejoignant la société du projet.

CVPS-logo-ancien

Un modèle de dynamique citoyenne pour le Grand Est

Le Pays de Saverne est situé au pied du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, classé Réserve mondiale de la Biosphère par l’UNESCO. La première impulsion pour la création des Centrales Villageoises Pays de Saverne est donnée en 2016 par le PETR (Pôle d’équilibre territorial et rural) du Pays de Saverne Plaine et Plateau, qui initie des réunions d’information sur le concept des Centrales Villageoises.

Des citoyen·ne·s se mobilisent alors sous la forme d’un groupe de travail, pour dessiner les contours d’une structure et commencer le repérage de toitures. La société par actions simplifiée (SAS) Centrales Villageoises du Pays de Saverne voit le jour en 2017, autour d’un Conseil de Gestion composé de 5 personnes, et ouvre les souscriptions aux sociétaires, actuellement au nombre de 145.

550 m² de panneaux sur l’école des Gravières à Saverne

De 2018 à 2022, 9 projets photovoltaïques menés à bien !

La société CV Pays de Saverne concrétise son objectif par l’installation d’une première tranche de panneaux répartis sur quatre toitures de bâtiments publics, d’une puissance allant de 9 à 36 kWc : sont ainsi équipés dès 2018 la mairie de Thal Marmoutier, l’école du Bouc d’Or à Saverne, l’école de Dossenheim-sur-Zinsel, puis le club-house du Football Club de Saverne en 2019. Une cinquième installation suit en 2020 sur l’entreprise Fritz-Volpillière à Monswiller, la première de la SAS sur une toiture privée.

Deux autres sont réalisées ensuite sur l’école primaire des Sources à Saverne et sur l’école maternelle des Gravières, qui accueille 550 m² de panneaux d’une puissance totale de 100 kWc.

Une extension de panneaux sur le préau de l’école de Dossenheim est mise en service au cours du premier trimestre 2022, ainsi qu’une installation sur le petit bâtiment technique d’une station d’épuration à Bouxwiller. Si l’intégralité de la production de l’électricité par la SAS est vendue à Électricité de Strasbourg, cette dernière toiture fait exception et couvre 17 % des besoins de la station d’épuration.

École des Sources à Saverne

De nouvelles perspectives d’action

Outre un autre projet sur le toit d’une école, retardé par des aléas techniques et qui devrait être finalisé courant 2022, CV Pays de Saverne poursuit sa prospection de toitures et ses discussions constructives avec les collectivités. De nouveaux partenariats sont envisagés sur des bâtiments publics et éventuellement sur celui d’une entreprise.

Le Conseil de Gestion se penche également sérieusement sur la question de l’autoconsommation, individuelle comme collective, pour répondre aux difficultés rencontrées suite à l’interdiction du cumul du tarif d’achat garanti et des subventions publiques.

Les idées ne manquent pas également pour promouvoir les économies d’énergie auprès du grand public (organisation de défis DÉCLICS, de rencontres « apérowatts », etc.), mais le temps des bénévoles n’étant pas extensible, elles restent à l’état de projet pour l’instant.

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur