Semaine de la Finance Solidaire (2-9 novembre 2020) : l’investissement du monde d’après

Affiche-Semaine finance solidaire 2020-40x60

Découvrez comment votre argent peut créer de la valeur pour vous - et pour les autres

Qu’est-ce que la Finance Solidaire ?

Quand vous épargnez, vous voulez mettre vos économies à l’abri, faire fructifier votre argent. Pour déterminer la bonne stratégie d’investissement, on aborde des questions comme l’appétence au risque, la liquidité, la performance recherchée… Et de plus en plus, se pose la question du sens.

De prime abord, le terme “Finance Solidaire” ressemble à un oxymoron. Mais il est possible d’épargner sans financer des activités polluantes ou nocives. Mieux encore, vous pouvez faire tellement plus avec votre épargne ! Il s’agit d’une toute autre approche de ses finances personnelles, qui vous permet d’aligner la gestion de votre portefeuille sur vos valeurs. En plaçant votre argent dans la Finance Solidaire, vous soutenez des projets qui répondent concrètement aux défis majeurs de notre société.

Du 2 au 9 novembre aura lieu la Semaine de la Finance Solidaire 2020 ; c’est l’occasion de vous présenter cette mouvance à laquelle nous appartenons.

La finance solidaire relie les épargnants qui cherchent à donner du sens à leur argent à des entreprises et associations à forte utilité sociale et environnementale, qu’ils financeront via la souscription de produits d’épargne solidaire.

Pourquoi investir dans la Finance Solidaire

Pour faire court : Finance Solidaire = Solidarité + Rentabilité financière.

Il s’agit donc d’investir dans le secteur de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), qui compte pour 10,5 % de l’emploi en France. Ce sont des structures qui œuvrent à la réinsertion sociale, à l’inclusion des plus démunis, à la transition écologique citoyenne… et qui sont agréés “Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale (ESUS)“.

En 2019, elle représentait 15,6 milliards d’euros d’encours et 810 000 nouvelles souscriptions. Il y a aujourd’hui plus d’un million d’épargnants solidaires en France.

Comment investir dans la Finance Solidaire

Mais comment faire pour financer l’économie du “monde d’après” ?

Votre banque ou votre mutuelle d’assurance peuvent vous proposer des placements d’épargne solidaire, comme par exemple le Livret d’épargne pour le Développement Durable et la Solidarité (LDDS) dont les revenus sont partagés sous forme de don à des associations (moyennant des avantages fiscaux) ; ou bien une assurance-vie, où l’argent que vous versez régulièrement es investi dans des activités économiques utiles à la société, dégageant ainsi un rendement à la fois financier et écologique/social.

Cela peut aussi passer par l’épargne salariale. Si votre employeur vous permet de souscrire un plan d’épargne en actions (PEA) ou un PEE/PERCO, il est désormais obligé de proposer à minima un Fonds Commun de Placement (FCP) soliaire. Vous pouvez bénéficier d’exonérations fiscales.

Et puis, vous avez la possibilité d’investir directement au capital d’entreprises solidaires, en devenant actionnaire. Là aussi, vous pouvez être éligibles à des réductions d’impôt.

Mais qui est réellement solidaire ?

Pour distinguer les placements solidaires et garantir que les sommes placées soient vraiment investies dans des activités à forte valeur sociale et/ou environnementale, il existe le Label Finansol. Ce label est attribué par un comité d’experts indépendants. Les principaux critères sont la solidarité et la transparence.

Pour résumer : l’épargne solidaire est utile pour les autres, rentable pour vous, ouverte à tous, et garantie par le label Finansol.