Accueil Nous connaîtreActualitésÉoliennes de Bégawatts : encore moins de ...

Éoliennes de Bégawatts : encore moins de bruit… et plus de rendement !

Afin d'optimiser au maximum les éoliennes du parc citoyen Bégawatts, des dispositifs aérodynamiques sont en cours d'installation à l'automne 2018.

Des techniciens installent des améliorations aérodynamiques sur les éoliennes de Bégawatts à Béganne

Le 20 septembre 2018, un chantier très attendu a débuté sur le parc éolien citoyen de Béganne, dans le Morbihan. À l’aide d’une nacelle suspendue, trois techniciens installent des équipements sur les 12 pales des quatre machines du parc éolien Bégawatts, pionnier de l’éolien citoyen en France. Il s’agit d’améliorer leurs caractéristiques aérodynamiques. Deux systèmes sont ainsi installés.

Des serrations : un dispositif bio-inspiré par… les chouettes !

Des serrations (du latin “serrati”, qui signifie “dentelé”) : également appelés “peignes” ou “dentelures”, ces dispositifs sont placés sur les 10 derniers mètres de chaque pale. Ils réduisent le bruit généré par la rotation des pales.

Les dentelures sur le bord des ailes de hibou leur permet un vol silencieux

Cette innovation bio-mimétique récente a été inspirée par les ailes des chouettes, prédateurs nocturnes au vol silencieux. Leurs plumes ont en effet à leurs extrémités des dentelures (également appelées chevrons) disposées en peigne qui brisent les turbulences et atténuent ainsi le bruit.

Les serrations sont un dispositif anti-bruit inspiré par bio-mimétisme de l'anatomie des ailes des chouettes.
Les serrations sont un dispositif anti-bruit inspiré par bio-mimétisme de l’anatomie des ailes des chouettes.

Ce type de dispositif est déjà utilisé dans les réacteurs des avions Boeing pour en réduire le bruit, ainsi que sur les pantographes (dispositifs articulés qui permettent à une locomotive électrique de capter le courant dans les câbles électriques) des trains à grande vitesse japonais pour réduire le bruit de courant d’air.

Des générateurs de vortex pour plus de portance

Des générateurs de vortex : ces ailettes améliorent l’écoulement de l’air autour des pales en y plaquant le flux d’air, ce qui a pour conséquence une meilleure portance et donc un accroissement du rendement (de 1 à 3 %), ainsi qu’une réduction du bruit. Les générateurs de vortex sont accolés sur le côté le plus bombé des pales, qu’on appelle “extrados” dans le jargon technique. C’est de ce côté de la pale que se crée la dépression qui lui donne de la portance (comme pour une aile d’avion).

Schéma d'explication du fonctionnement des générateurs de vortex sur pales d'éoliennes
Dessin de Na! : Alors, c'est pas chouette, l'éolien ?

Plus d'actualités

Suivez-nous sur