Accueil Nous connaîtreActualitésLes EnR citoyennes : un investissement résilient ...

Les EnR citoyennes : un investissement résilient par nature !

La crise à laquelle nous confronte l’épidémie du covid-19 met en lumière l’importance de développer tous azimuts la résilience de notre société. Investir dans les énergies renouvelables citoyennes est un excellent moyen de mettre votre épargne au service de cet objectif majeur.

La résilience comme réponse au covid et au changement climatique

Aujourd’hui, c’est une pandémie qui met à genoux l’économie en commandant une réduction drastique de l’activité. Elle met au jour la vulnérabilité provoquée par une logique financière destructrice qui a privé la France de capacités productives propres à même d’assurer son approvisionnement en matériels de première nécessité (équipements de protection, respirateurs, tests diagnostiques, …).

La résilience de notre société réside dans un changement de paradigme et dans solidarités que tissent les acteurs locaux.

Demain, il pourrait en aller de même avec l’énergie, si nous n’accélérons pas le mouvement de la transition vers 100% d’énergies renouvelables.

La résilience de notre société, c’est-à-dire sa capacité à faire face et à s’adapter aux épreuves, réside dans de véritables changements de paradigmes et dans les dynamiques de solidarité qui émergent des acteurs locaux. Cela vaut bien sûr face à la crise sanitaire actuelle. C’est également le cas face à la catastrophe climatique et écologique en cours.

Face au risque d’une relance climaticide de l’économie…

Certes, l’interruption momentanée de l’économie à l’échelle mondiale génère d’ores et déjà des réductions inédites des émissions de gaz à effet de serre et un répit accordé aux écosystèmes. Mais un effet rebond est à craindre dans l’après-confinement, lorsque les États et les grandes entreprises se précipiteront pour relancer la machine « quoi qu’il en coûte »… pour l’environnement et la santé humaine !

La Chine envisage ainsi de relancer son économie à coups redoublés de centrales à charbon. En France, 20 milliards d’euros sont accordés sans contrepartie digne de ce nom à de grandes entreprises aux activités néfastes pour le climat (automobile, aviation, …), tandis que le MEDEF demande un moratoire sur le développement de nouvelles dispositions énergétiques et environnementales.

…utilisons notre épargne pour faire changer la trajectoire !

Face à cette perspective, nous ne sommes pas sans leviers d’actions. Au contraire : chacun·e à notre niveau, nous pouvons, dès à présent, retirer notre épargne aux banques classiques qui investissent toujours dans les secteurs économiques climaticides, et la mettre au service des investissements qui s’imposent, en particulier pour accélérer le déploiement des énergies renouvelables, dans le respect des territoires et de leurs habitant·e·s.

Ces projets locaux produisent non seulement une énergie 100% propre et locale, mais ils enrichissent aussi les territoires et leurs habitants de retombées économiques, de liens sociaux, de démocratie de proximité et d’une confiance renouée en l’intelligence collective.

En souscrivant des actions Énergie Partagée, vous investissez votre argent dans une économie éthique et on ne peut plus réelle !

Collectivement, les Français détiennent plus de 5000 milliards d’épargne. Il a été évalué qu’il faudrait 30 milliards d’euros – moins de 1 % de ce patrimoine – pour financer la transition énergétique…

Avec la crise sanitaire, le cours du pétrole brut et le CAC40 ont connu une chute brutale et historique. En début d’année, le taux du livret A a été une nouvelle fois raboté. Aujourd’hui, plus que jamais, mettre votre épargne en accord avec vos convictions s’accorde parfaitement avec la recherche d’un risque modéré, pour une rentabilité raisonnée et éthique, loin de toute spéculation.

En souscrivant des actions Énergie Partagée, vous investissez votre argent dans une économie éthique et on ne peut plus réelle : des installations de production d’énergie renouvelable, ancrées dans leur territoire, portées par la mobilisation d’acteurs locaux, au premier rang desquels collectifs citoyens et collectivités territoriales.

Et si vous passiez à l’action aujourd’hui ? Pourquoi attendre pour rejoindre les 6000 personnes actionnaires d’Énergie Partagée, qui soutiennent les projets citoyens de production locale d’une énergie propre ?

Je passe à l’action !

Découvrez comment devenir actionnaire d’Énergie Partagée, ainsi que toutes les infos utiles sur les actions Énergie Partagée et les modalités de souscription.

En savoir plus

Plus d'actualités

Suivez-nous sur