Accueil Nous connaîtreActualitésGrand Débat National : saisissons l’opportunité de ...

Grand Débat National : saisissons l’opportunité de faire avancer les énergies renouvelables citoyennes

Le Grand Débat National se tient du 15 janvier au 15 mars 2019. C'est l’occasion de rappeler que les énergies renouvelables citoyennes sont une réponse à la volonté des habitants et des collectivités de redevenir acteurs de leurs ressources et de leur territoire. Vous aussi, contribuez !

Le mouvement des gilets jaunes et le Grand Débat National qui en découle sont l’occasion de rappeler que les énergies renouvelables citoyennes sont au croisement des enjeux démocratiques, sociaux, écologiques et économiques. Dans ce cadre, le réseau Energie Partagée entend faire porter la voix de milliers de personnes et de centaines de collectivités territoriales qui, au quotidien, dessinent une transition énergétique pour plus de démocratie et un développement économique local.

Vous voulez promouvoir les énergies renouvelables citoyennes dans le grand débat ? On vous aide !

Comment contribuer ? Vous pouvez :

Plus d’informations sur le site Internet granddebat.fr.

Voici nos 3 propositions clés pour permettre le développement massif des énergies renouvelables et citoyennes : que vous preniez la parole lors d’une réunion ou que vous contribuiez en ligne, n’hésitez pas à les diffuser !

  • Adopter un objectif de 15 % d’énergies renouvelables portées par les citoyens, les collectivités et leurs outils opérationnels (SEM) d’ici 2030, pour permettre une appropriation locale des énergies renouvelables, condition essentielle à leur développement massif.
  • Aux niveaux local et régional, mettre à disposition des collectifs locaux engagés dans les énergies renouvelables des moyens facilitant la réussite des projets : appui technique, soutien et relais de communication, mise à disposition de bâtiments ou de terrains.
  • Au niveau national, mettre en place et renforcer des dispositifs favorables aux projets d’énergie renouvelable portés par les citoyens et les collectivités (faciliter l’investissement des citoyens et des collectivités dans les énergies renouvelables, adapter les dispositifs d’aide pour les petits projets photovoltaïques, renforcer les exigences du dispositif national de soutien aux projets citoyens).

Et pour aller plus loin, voir le détail des propositions portées par Énergie Partagée, aux niveaux local et régional et au niveau national.

Et maintenant, c’est à vous !

 

Et au fait…

Pourquoi les énergies renouvelables citoyennes font-elles la différence ?

Parce qu’elles génèrent plus de retombées locales : Quand les investisseurs sont locaux, les retombées du projet le sont aussi et les dividendes versés aux collectivités permettent de financer des services publics qui bénéficient à tous les habitants, y compris aux personnes les plus exposées à la précarité. Les porteurs de projets locaux sont plus attentifs à toutes les composantes de leur territoire. Ils veillent à ce que leurs projets participent au bien-être des habitants et au respect de l’environnement.

Parce qu’elles permettent la réappropriation d’un bien commun, l’énergie : Les projets locaux et collectifs d’énergie renouvelable permettent de rendre appropriable un sujet – l’énergie – souvent considéré comme technique, complexe, et jusqu’à présent confié aux grandes entreprises et à l’État. C’est l’occasion, pour les personnes et structures qui s’investissent dans ces projets de se former sur les enjeux énergétiques et ainsi de mieux sensibiliser un plus large public à la transition énergétique, la réduction des consommations d’énergie ou encore la précarité énergétique.

Parce qu’elles renforcent la démocratie locale : les projets citoyens d’énergie renouvelable adoptent une gouvernance transparente et démocratique, souvent de type coopératif. Concertés et souhaités par les riverains, ces projets participent d’une transition écologique positive non subie comme une contrainte. Il s’agit également d’un formidable vivier pour la démocratie locale, qui permet de repenser de nouveaux modes de fonctionnement avec les collectivités, où les citoyens ont un vrai rôle à jouer en impulsant et en menant des projets, aux côtés des élu.e.s.

 

Après un XXème siècle aux enjeux énergétiques monopolisés par des grands opérateurs polluants, dans un modèle très centralisé, peu transparent et basé sur les énergies fossiles et fissiles, la transition écologique offre aux citoyens et aux collectivités l’opportunité de reconquérir leurs droits de participation à la production et la consommation d’une énergie propre et locale. Plutôt que de léguer des dettes aux générations futures (déchets nucléaires, émissions de carbone, etc.) il est possible de leur transmettre une société plus juste, désirable et écologique avec un développement des énergies renouvelables, portées et financées, pour tout ou partie, par les citoyens et les collectivités.

Plus d'actualités

Suivez-nous sur