Accueil Nous connaîtreActualitésRetour en images : portes ouvertes à ...

Retour en images : portes ouvertes à HydroÉpinal

Le 7 juillet dernier, Ercisol et Énergie Partagée ouvraient les portes de leur centrale hydroélectrique citoyenne HydroÉpinal, à l’occasion d’une "Journée de l’eau et de l’énergie citoyenne" organisée en partenariat avec plusieurs associations locales, et avec le soutien des collectivités.

Samedi 7 juillet, quelque quatre-vingt personnes sont venues profiter de l’occasion de découvrir la centrale hydroélectrique HydroÉpinal.

Une installation chargée d’ans et d’histoire

Dès le XIXe siècle, le courant de la Moselle transmettait directement sa force motrice aux machines des tissages et filatures David & Maigret. Dans les années 1960, le site fut racheté par la société textile Bragard, qui alimentait ses machines grâce à l’électricité générée par des turbines.

HydroEpinal - Vue du site en 1880, filatures David & Maigret
HydroEpinal – Vue du site en 1880, filatures David & Maigret

En 2014, Bragard déménage son usine, arrête les turbines et met la centrale en vente. À l’été 2017, via leur filiale commune HydroÉpinal, Ercisol et Énergie Partagée rachètent la centrale au premier repreneur. S’engage alors un gros chantier de rénovation : curage du canal d’amenée d’eau, rénovation des 3 turbines, installation d’un nouveau dégrilleur, motorisation et automatisation des vannes, etc.

Une envie d’énergies citoyennes dans les Vosges Centrales

Affiche

Ce samedi 7 juillet, sous un magnifique soleil estival, nous avons accueilli sur le site de la centrale une convergence d’acteurs qui marquait l’envie de développer des actions de transition à l’échelle du territoire d’Épinal et des Vosges centrales, en particulier autour des énergies renouvelables avec une forte dimension citoyenne.

La Transition d’Ici, Épinal en Transition, Xertigny en Transition, Bain d’énergies, Vosges Nature Environnement, Itinéraire Bis… : les associations locales se sont mobilisées, enrichissant ces portes ouvertes d’une série de débats et de conférences sous le thème « L’eau dans tous ses états ». Énergie Partagée, Ercisol, les associations et les collectivités ont également tenu des stands d’information tout au long de la journée.

À HydroÉpinal, on scelle une coopération nouvelle entre Ercisol, la Ville d'Épinal, les associations de transition locales et Énergie Partagée
Cette journée marquait un temps fort et symbolique de l’amorce d’une coopération nouvelle des acteurs à l’échelle du territoire des Vosges Centrales. Louis Massias (Ercisol), Michel Heinrich (Épinal), Xavier Rabilloud (Énergie Partagée) et Annick Cézard (La Transition d’Ici) ont réuni les pièces de cette coopération pour la transition territoriale !

« Le citoyen au coeur des transitions multiples du territoire »

C’était le thème d’une grande table ronde qui a eu lieu en début d’après-midi, et qui réunissait différents acteurs, dont Bernard Lachambre, le gérant d’HydroÉpinal pour Ercisol et Énergie Partagée, et Michel Heinrich, maire d’Épinal.

M. Heinrich, a fait part de son souhait que les citoyens puissent avoir leur place dans les projets d’énergie renouvelable. HydroÉpinal montre que cela est possible, d’où son allocution le matin et sa participation à la table ronde l’après-midi. Les collectivités souhaiteraient bénéficier de l’appui de structures expérimentées, comme Ercisol et Énergie Partagée.

En évoquant les exemples d’HydroÉpinal et de l’éolienne citoyenne de Chamole, Bernard Lachambre, gérant d’HydroÉpinal pour le compte d’Ercisol et Énergie Partagée, a rappelé quelques points forts pour mobiliser les citoyens :

– proposer un projet viable et crédible

– avoir des élus qui sont convaincus et n’hésiteront pas à mouiller le chemise

– s’appuyer sur un tissu associatif/citoyen favorable et dynamique.

La mobilisation citoyenne ne se fait pas par un coup de baguette magique, elle nécessite un travail très en amont et sur le long terme.

Les autres acteurs associatifs ont aussi développé d’autres exemples, y compris hors du domaine de l’énergie. De la table ronde est ressorti un constat clair : l’implication citoyenne ne doit pas être un vernis, la parole des citoyens doit être prise en compte et les citoyens doivent être partie prenante au niveau de la gouvernance.

À HydroEpinal, un groupe visite le site de la centrale
Bernard Lachambre, gérant d’HydroÉpinal, présente le site de la centrale micro-hydroélectrique à un groupe de visiteurs.

Le chemin de l’eau à HydroÉpinal

Lors des visites organisées tout au long de la journée, chacun·e a pu découvrir le parcours que suit le courant depuis la Moselle jusqu’aux turbines et en aval.

Le barrage sur la Moselle de la centrale HydroEpinal

Le barrage sur la Moselle dirige l’eau vers le canal d’amenée d’eau. Tandis que le débit moyen de la Moselle est de 38 m3/s, le débit maximum dans le canal est de 20 m3/s. Le barrage est équipé d’une passe à poissons et d’une passe à canoës.

Les vannes à l'entrée du canal d'amenée d'eau d'HydroEpinal

Les vannes à l’entrée du canal permettent de mettre à sec le canal pour y effectuer des travaux, ou de le fermer en cas de crue. Ces vannes vétustes vont être remplacées et automatisées.

Le canal d'amenée d'eau de la centrale HydroEpinal mesure 350 m de long

Le canal a une longueur de 350 m. C’est grâce à ce canal que la chute d’eau utile est d’environ 1,72 m.

À l'entrée de la centrale HydroEpinal, le dégrilleur retient feuilles et branches

À l’entrée de la centrale, les grilles retiennent les feuilles et les branches. Le dégrilleur, sorte de grand rateau, les évacue vers l’aval.

Canal de fuite en aval de la centrale HydroEpinal

En aval de la centrale, l’eau retourne à la Moselle par le canal de fuite.

Dans l’antre des turbines

HydroEpinal comporte 3 groupes turbo-alternateurs pour produire de l'électricité renouvelable

La centrale comporte trois groupes turbo-alternateurs qui produisent à une puissance cumulée de 235 kW (en-deçà de leur puissance cumulée nominale, en raison du contrat passé avec EDF) :

– groupe 1 : 110 kW
– groupe 2 : 110 kW
– groupe 3 : 40 kW

Un groupe turbo-alternateur comprend :

– une turbine (qui se trouve au niveau -2)
– un multiplicateur de visesse
– un alternateur

Le groupe hydraulique permet de commander les turbines.

Axe d'une turbine d'HydroEpinal au niveau -1

L’axe d’une turbine, au niveau -1.

Dans la chambre d’eau au niveau -2, on distingue les directrices qui, entourant la turbine, permettent de régler le débit de l’eau qui y parvient.

Écran de l'automate de commande des turbines d'HydroÉpinal

La centrale est pilotée automatiquement et peut être contrôlée sur place ou à distance grâce à un automate, dont voici l’écran d’affichage.

À Épinal le 7 juillet 2018, les citoyens étaient au rendez-vous pour fêter l'énergie citoyenne

Plus d'actualités

Suivez-nous sur