Énergies Collectives

Coopérative d’initiative citoyenne, qui vise à dynamiser la transition énergétique sur le territoire de Serre-Ponçon via de l'investissement dans les ENR et des actions pour la maîtrise de la demande en énergie (MDE)

Vous aimez ce projet ? Partagez-le !

Énergies Collectives

Hautes-Alpes

Le projet en un clin d'œil

Émergence
Développement
Fonctionnement
9 toits solaires en service, pour un peu plus de 100 kWc et des projets plus les cartons, notamment en MDE !
Puissance 122 kW
Production 160 MWh
par an
La consommation électrique annuelle de 160 personnes (hors chauffage)
Budget 240 000 €
Embrun
Hautes-Alpes

Message du porteur de projet

Énergies Collectives SCIC AS

Nous souhaitons avant tout remettre la question de l'énergie entre les mains de chacun, sans oublier les actions de pédagogie et de promotion de l'efficacité et de la sobriété énergétique. Par exemple, nous incitons les personnes qui nous louent des toitures à profiter des travaux et des loyers versés pour améliorer l'efficacité thermique de leur logement.

Énergies Collectives SCIC AS

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Participez localement
et apportez vos compétences
en rejoignant la société du projet.

Les chiffres clés d’Énergies Collectives

Puissance : 66 kWc soit 446 m2 de toitures

Production : 93 MWh / an soit la consommation de 27 foyers

Choix techniques : panneaux photovoltaïques de marque Systovi fabriqués à Nantes

Site : toiture de la halle d’essais de Polytech Nantes, sur le campus de la Chantrerie

Investissement total : 400 000 €, répartis en 250 000 € d’emprunt bancaire, 150 000 € de fonds propres, apportés en majorité par Énergie Partagée, mais aussi par des salariés du site et des Clubs d’investisseurs (CIERC)

Début des travaux : mars 2018

Mise en service : janvier 2019

Énergies Collectives : une gouvernance 100 % citoyenne

180 sociétaires se sont investis aussi bien financièrement qu’humainement afin de construire un véritable projet territorial autour des énergies renouvelables et de la maîtrise des consommations. Le sociétariat regroupe de nombreux habitants du territoire, mais aussi cinq communes, un syndicat intercommunal et une petite dizaine d’entreprises. Ainsi la coopérative a su trouver une très bonne dynamique territoriale.

Le conseil d’administration de la coopérative comporte quinze personnes, toutes bénévoles élues en assemblée générale. L’équipe se montre très motivée et obligatoirement tournante. Les statuts prévoient en effet que personne ne peut rester plus de six ans de suite au conseil d’administration, notamment par souci de responsabilisation de tous les sociétaires vis-à- vis de l’enjeu de la transition énergétique.

Une coopérative engagée pour les économies d’énergie

La coopérative Énergies Collectives a co-produit l’excellent court-métrage de sensibilisation aux économies d’énergie “1 kWh, facile à consommer, mais à produire ?”. Réalisédans une classe élémentaire d’Embrun et sorti en 2016, ce film de Karine Goninet a reçu, la même année, le 3e prix du public lors du concours CLER-Obscur (7e édition) organisé par le Réseau pour la transition énergétique.

Le film a également été primé lors du festival Lo Faccio Bene en Italie. Très apprécié, il est régulièrement utilisé partout en France pour des animations, des ateliers, par des professeurs dans leurs classes, etc.

Énergies Collectives organise aussi régulièrement des sessions de formation aux économies d’énergie.

L’étincelle d’un nouveau projet citoyen d’énergie renouvelable

C’est lors d’une rencontre avec Pierre Leroy,  président de la SEM SEVE, que s’est faite la première étincelle vers ce projet citoyen axé sur l’énergie.

Les coopérateurs souhaitent avant tout remettre la question de l’énergie entre les mains de chacun : comment consommons-nous ? Qui produit cette énergie, comment ? Quelles sont les conséquences économiques, environnementales de la production et donc de nos consommations ?

La production d’énergies renouvelables au sein d’une coopérative citoyenne est donc un moyen-clé de se poser ces questions, et surtout de trouver des réponses collectives et durables !

Du photovoltaïque pour les bâtiments particuliers et publics

Dans un premier temps, la société se concentre sur le solaire photovoltaïque, qui reste au départ la source d’énergie la plus facile à exploiter. Elle souhaite aussi engager rapidement une action de plus long terme concernant le turbinage d’eau potable. Des demandes de financement pour études, des rapprochements avec certaines mairies, pourront notamment être faites dans ce sens durant les mois à venir.

La SCIC Énergies Collectives reste également intéressée par tout type de projet d’énergie renouvelable : solaire thermique, petit éolien, méthanisation, etc.

Le photovoltaïque peut être développé dans deux directions conjointement: d’un côté les toitures de particuliers avec un enjeu d’amélioration thermique du bâtiment qui les supporte; de l’autre côté des toitures publiques ou de bâtiments recevant du public, en lien avec des actions de sensibilisation autour de l’installation.

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur