Champ de Liveau

Sur une ancienne décharge, la SEM Alter Energies a développé pour Saumur Agglomération un projet photovoltaïque au sol. Énergie Partagée finance 15 % des fonds propres, et l'association locale PEPS a créé la SAS Ensoleille-sol qui participe également à 15 % du financement du projet.

Vous aimez ce projet ? Partagez-le !

Champ de Liveau

Maine-et-Loire

Le projet en un clin d'œil

Émergence
Développement
Fonctionnement
La centrale photovoltaïque au sol est installée sur une surface de 8,3 ha. Une tranche d’une puissance de 5 MW, lauréate CRE, vend son énergie à Enercoop via un contrat de Complément de Rémunération. Une autre tranche de 2 MW vend son énergie à Enercoop en PPA (contrat de gré à gré). La mise en service a eu lieu le 3 mai 2023.
Puissance 6 993 kW
Production 8 350 MWh
par an
La consommation électrique annuelle de 7 076 personnes (hors chauffage et eau chaude sanitaire)
Budget 6 258 000 €
Investissement Énergie Partagée 340 000 €
Montreuil Bellay
Maine-et-Loire (49)

L'avancée du projet

Émergence
Développement
Fonctionnement

Le type de projet

Message du porteur de projet

Samuel Faure

Champ de Liveau est un projet photovoltaïque hybride qui intègre deux tranches. Une première partie de la production bénéficie d’un tarif d’achat garanti via l’appel d’offre CRE. La seconde bénéficie d’un tarif négocié en PPA. Ce montage peu répandu et ambitieux va dans le sens du développement des énergies renouvelables. Il optimise le foncier potentiel pour maximiser la production.

Florian Raimbault

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Soutenez financièrement
ce projet citoyen et bien d'autres
avec Énergie Partagée.

En 2017, la communauté d’agglomération Saumur Val de Loire décide de transformer l’ancienne déchèterie de Champ de Liveau en terrain de production d’énergie renouvelable. Elle confie le projet à la Société d’Économie Mixte (SEM) locale Alter Énergies.

Du solaire sur l’ancienne décharge de Montreuil-Bellay

La SEM Alter Énergies a porté ce projet de parc photovoltaïque au sol, conformément aux objectifs fixés par le Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) de l’agglomération. Elle a conduit seule les études et la phase de développement du projet.

En janvier 2020, un tour de table réunit Alter Énergies, le réseau RÉCIT et l’association locale Peps (Projet des énergies participatives saumuroises). Fin 2020, Énergie Partagée se rapproche du projet pour accompagner Alter Énergies dans les négociations bancaires.

Peps est accompagnée par Énergie Partagée et RÉCIT dans sa montée en compétences sur le suivi de projets et l’investissement citoyen.

En juillet 2021, avec l’appui de la commune de Montreuil-Bellay, Peps crée la Société par Actions Simplifiée (SAS) Ensoleille-Sol pour investir directement au cœur des projets d’énergie renouvelable. En octobre 2021, Alter Énergies cède des parts à Ensoleille-Sol et Énergie Partagée, qui rejoignent la société de projet Champ de Liveau en tant qu’actionnaires. La gouvernance de Champ de Liveau est à majorité citoyenne et repose sur des principes mutualistes : « 1 personne = 1 voix ».

« La levée de fonds a connu un fort succès et a été réalisée après deux appels à participation. Une dizaine de personnes de la commune n’a pu être accueillie dans ce projet et reste disponible pour rejoindre d’autres projets portés par PEPS. », précise Pierre, de l’association.

Panneaux solaires de la centrale photovoltaïque citoyenne Champ de Liveau co-financée par Energie Partagée et ses milliers d’actionnaires citoyens.

L’achat de l’électricité soutenu par l’État et par Enercoop

La centrale solaire est installée sur un terrain de 8 ha. Une première tranche d’une puissance de 5 MW bénéficie d’un rachat de l’électricité par Enercoop à un prix garanti par l’État, via le mécanisme des appels d’offre de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), remporté en avril 2020. Une seconde tranche d’une puissance de 2 MW bénéficie d’un tarif d’achat négocié avec Enercoop en PPA (Power Purchase Agreement, ou contrat d’achat direct de gré à gré).

Cette installation a été pensée en deux tranches pour optimiser la puissance de la centrale solaire. Le parc photovoltaïque de 7 MWc produira l’équivalent de la consommation électrique (hors chauffage) de 1,5 fois la population de Montreuil-Bellay.

Une opération dans le souci de la protection de l’environnement

En 2018, l’étude d’impact confirme que le projet n’aura que très peu d’incidence sur la biodiversité ou le paysage. L’étude de réhabilitation permet de s’assurer que l’ancien site d’enfouissement de déchets ne comporte aucun risque industriel. En octobre 2019, une consultation publique est organisée. Pour ce projet à majorité citoyenne et inscrit dans le territoire, aucun recours n’a été déposé. La préfecture délivre le permis de construire de la centrale le 24 décembre 2019. Un beau cadeau la veille de Noël !

La première partie des travaux démarre en septembre 2020 avec le terrassement du terrain. Cette étape est incontournable pour installer les panneaux solaires sur l’ancienne déchèterie. C’est l’entreprise locale TPPL (Travaux publics des Pays de la Loire) qui se charge de la réalisation des travaux.

L’enherbement du sol, la création d’une piste de circulation, des ouvertures dans la clôture pour le passage des petits mammifères, des pondoirs pour la reproduction des reptiles, la plantation de haies et de plants… Plusieurs actions sont menées pour revaloriser la biodiversité sur le site.

Pour respecter la période des naissances et de la nidification de la faune locale, la deuxième partie des travaux a commencé en octobre 2022, pour installer les structures et les panneaux photovoltaïques. La mise en service de la centrale Champ de Liveau a été réalisée en mai 2023.

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur