Centrale solaire de La Petite Vicomté

Aux Ponts-de-Cé, non loin d’Angers, les collectivités locales ont décidé d’agir pour la transition énergétique. Énergie Partagée soutient leur projet de centrale photovoltaïque de 9,2 MW implantée sur une ancienne décharge.

Vous aimez ce projet ? Partagez-le !

Centrale solaire de La Petite Vicomté

Maine-et-Loire

Le projet en un clin d'œil

Émergence
Développement
Fonctionnement
La centrale solaire de La Petite Vicomté est implantée sur une ancienne décharge impropre à d'autres usages. Elle produira 11 000 MWh/an.
Puissance 9 257 kW
Production 11 000 MWh
par an
La consommation électrique annuelle de 9 386 personnes (hors chauffage et eau chaude sanitaire)
Budget 8 350 000 €
Investissement Énergie Partagée 200 000 €
Les Ponts-de-Cé
Maine-et-Loire (49)

L'avancée du projet

Émergence
Développement
Fonctionnement

Le type de projet

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Soutenez financièrement
ce projet citoyen et bien d'autres
avec Énergie Partagée.

Deux collectivités veulent valoriser un terrain pollué

C’est au lieu-dit La Petite Vicomté, au nom pourtant bucolique, qu’une décharge communale de déchets heureusement non toxiques a été ouverte en 1976, pour ne fermer définitivement qu’en 2008. Ce site, superficiellement réhabilité depuis et inutilisable pour l’agriculture ou la construction, a trouvé une nouvelle vie à l’impulsion d’Angers Loire Métropole et de la commune des Ponts-de-Cé.

Co-propriétaires du terrain pollué, la Métropole et la commune ont eu l’idée en 2010 de le valoriser pour doter leur territoire de moyens de production d’électricité renouvelable, afin de contribuer à leur niveau à la lutte contre le changement climatique.

Des plantations et des aménagements spécifiques destinés à une intégration optimale dans le paysage et les cours d’eau alentour sont confortés. Des liaisons piétonnes et cyclables préservent et même améliorent la continuité de circulation actuelle dans la zone.

Le site de l'ancienne décharge de la Petite Vicomté aux Ponts-de-Cé va accueillir une centrale solaire
Le site de la Petite Vicomté, une ancienne décharge superficiellement recouverte de terre.

La Petite Vicomté, un bel exemple de co-développement

Après réalisation des études de faisabilité, en 2012 les collectivités ont lancé un appel d’offre qui a abouti au choix de Valeco en tant que co-développeur. L’industriel intervient sur tous les aspects techniques, tandis que la SEM est en pointe sur le rapport aux collectivités et administrations et sur l’accompagnement local du projet.

Le projet de la centrale solaire de la Petite Vicomté a été lauréat de l’appel d’offres CRE 4 en mars 2017, ce qui a permis à l’aventure d’entrer alors dans une nouvelle phase.

Le projet a ensuite été porté par la SEM Alter-Énergies (qui n’existait pas encore à l’impulsion du projet), dont la vocation est centrée sur le développement d’énergies renouvelables de territoire. Énergie Partagée est entrée au capital de la société de projet en décembre 2018.

Les travaux ont débuté fin 2017 avec la phase de terrassement du site, jusqu’à début 2019. Le premier panneau solaire a été posé le 3 juillet. La centrale est en service depuis octobre 2019.

Pose des premiers panneaux solaires de la centrale de la Petite Vicomté, le 3 juillet 2019

Énergie Partagée rejoint le projet à la demande des collectivités

Les collectivités ont sollicité Énergie Partagée pour qu’elle entre au capital de la société de projet afin d’y renforcer la dimension citoyenne. Au terme du développement et après des cessions de parts, avec 46 % du capital pour Alter-Energies et 10 % pour Énergie Partagée, les collectivités et citoyens détiennent désormais une majorité de la société de projet, au côté de Valeco qui en conserve 44 %. Alter-Energies assure la présidence de la SAS depuis la mise en service de la centrale.

200000 €
Énergie Partagée
920230 €
Collectivités
880220 €
Privé
Survolez un segment pour le mettre en évidence
Erwan Boumard, directeur d'Énergie Partagée, explique l'implication du mouvement de l'énergie citoyenne dans la centrale solaire des Ponts-de-Cé
Erwan Boumard, directeur d’Énergie Partagée, explique l’implication du mouvement de l’énergie citoyenne dans la centrale solaire des Ponts-de-Cé

Crédit photo aérienne de la centrale de la Petite Vicomté : Christophe Guérin

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur