La Limouzinière

Energie Partagée s’associe au fournisseur d’électricité 100 % renouvelable Enercoop et au fonds Nef Investissement pour acheter un parc de trois éoliennes en Loire-Atlantique et l’ouvrir à l’investissement local citoyen.

La Limouzinière

Loire-Atlantique

La Limouzinière

Loire-Atlantique
La Limouzinière
Loire-Atlantique
3 éoliennes
10000 MWh/an
Produit la consommation annuelle de 3125 foyers.

Message du porteur de projet

Philippe Massé

Ce parc va devenir citoyen ! C'est à dire qu'il va permettre aux habitants de s'y impliquer, à la fois financièrement mais à terme dans les décisions, pour choisir ce qu'il sera fait des recettes, notamment en vue de réaliser des actions pédagogiques sur l'énergie et de mener des actions d'économies d'énergie.

Philippe Massé

Les 3 éoliennes du parc de La Limouzinière produisent environ 10 000 MWh d’électricité par an, soit la consommation annuelle de 3125 foyers (hors chauffage). La production de cette électricité verte permet d’éviter l’émission de 810 tonnes de CO2 tous les ans. Il participe ainsi aux objectifs fixés par l’Etat français lors de la conférence de Kyoto et soutenus par le Grenelle de l’Environnement.

Le parc éolien a été mis en service et produit de l’électricité depuis juillet 2010. Situées à 25 km de l’océan Atlantique, au sein du bocage du Pays de Retz, les éoliennes ont été disposées en ligne droite pour une meilleure intégration dans le paysage. Ce site bénéficie d’un potentiel éolien idéal avec une moyenne de vent à 6,7 m/s à 80 m de hauteur.

Le parc s’ouvre aux citoyens

Développé, construit et exploité initialement par la société Valorem, ce parc éolien de Limouzinière était déjà détenu par les salariés de Valorem à hauteur de 18 %. En octobre 2014, Energie Partagée, Enercoop et Nef Investissement se sont associés pour acheter 62% de ce parc éolien, et permettre à tous les citoyens d’en devenir actionnaire !

En permettant l’appropriation citoyenne d’un parc existant, Énergie Partagée ouvre une troisième voie à la transition énergétique locale, en complément des projets développés par les citoyens, et ceux construits en partenariat avec des collectivités locales. C’est un outil de plus à disposition des territoires pour remettre la main sur les capacités de production d’énergie et en maîtriser l’utilisation et les bénéfices.

Vers le circuit court de l’énergie

Fournisseur d’électricité renouvelable monté en coopérative, Enercoop achète aujourd’hui son énergie à des producteurs indépendants, membres de la coopérative, et la vend à des clients qui le sont également. Mais son ambition va au-delà ; Enercoop souhaite à terme que ses moyens de production soient eux-mêmes financés par des citoyens, afin d’impliquer ceux-ci dans l’ensemble de la filière énergétique. Il est  ainsi prévu que les éoliennes de La Limouzinière fournissent les clients de la coopérative, pour un circuit citoyen, de la production à la consommation !

Limouzins et Limouzines, appelés à « participer » au parc !

Courante chez nos voisins allemands, danois ou belges, la participation des riverains au capital d’un parc éolien est un moyen d’impliquer chacun dans les décisions de son territoire en matière d’énergie, et notamment de l’utilisation des bénéfices générés.

L’association vendéenne Elise, très active dans les domaines de la maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables, est chargée d’animer la mobilisation locale autour de la participation des riverains au projet, en organisant des réunions locales, en lien étroit avec les collectivités.

Les citoyens intéressés sont appelés à souscrire via le site de souscription Énergie Partagée en fléchant leur investissement vers le parc de La Limouzinière.

Cette démarche d’implication citoyenne est d’autant plus facilitée que le parc est déjà en fonctionnement et a fait preuve de sa fiabilité durant les quatre premières années d’exploitation. Ainsi, sa production peut être estimée avec précision, limitant les risques encourus par les investisseurs citoyens. A terme, Énergie Partagée, Enercoop et Nef Investissement envisagent d’intégrer une structure locale au capital et ainsi favoriser une gouvernance de proximité.

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur