Accueil Énergie Partagée & l’énergie citoyenneActualitésPremière inauguration pour Électrons Solaires ...

Première inauguration pour Électrons Solaires !

Électrons Solaires-Waldeck-Rousseau-Inauguration-1

Le 19 septembre 2021, nous étions aux Lilas, dans la cour de l’école Waldeck-Rousseau, pour fêter l’entrée en service de la première toiture photovoltaïque installée par le collectif Électrons Solaires. On vous raconte !

C’est un dimanche matin un peu particulier aux Lilas. Ce 19 septembre, la ville organise la Journée sans voiture sur la rue de Paris, piétonnisée pour l’occasion. Une vingtaine d’associations locales organisent des événements et dressent leurs stands pour échanger avec les passants.

La coopérative citoyenne Électrons Solaires a donc profité de l’occasion pour organiser sa fête de l’énergie citoyenne, dans la cour de l’école Waldeck-Rousseau. Et le lieu n’est pas choisi au hasard : cet établissement accueille la première toiture photovoltaïque citoyenne du collectif.

Dans une ambiance festive et conviviale, cette fête de l’énergie citoyenne est l’occasion de célébrer l’installation et de faire connaître le collectif.

Retour sur la création d’Électrons Solaires par les citoyens

Les prévisions météo annonçaient un temps pluvieux. Mais au soulagement général, le temps est particulièrement clément. Il fait bon de discuter dans la cour, entre l’ombre des arbres et les rayons du soleil. Dès 11h, les discours commencent. Michel Vial, le président de la coopérative Électrons Solaires, ouvre la journée. Il salue la force du collectif et l’implication des bénévoles qui ont créé l’association à la suite de la COP21, en 2015, puis la coopérative en 2018. À l’époque, il s’agissait de la première coopérative citoyenne d’énergie renouvelable en Île-de-France ! Elle réunit aujourd’hui plus de 160 sociétaires dans un fonctionnement démocratique spécifique aux SCIC (Sociétés coopératives d’intérêt collectif).

Michel Vial, président de la coopérative Électrons Solaires ©Frankie_Nikki

Un soutien important de la part des collectivités

C’est ensuite au tour de Lionel Benharous, maire des Lilas, de prendre le relai pour réaffirmer le soutien de la ville au projet. Convaincu que la transition énergétique passe par l’implication des citoyens, il soutient également le travail de pédagogie et de sensibilisation qu’effectuent les bénévoles.

Belaïde Bedreddine, vice-président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis en charge de l’écologie, rappelle quant à lui l’importance de la prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques sur le territoire et les actions mises en place par le département pour agir à l’échelle locale.

Ce projet, qui a nécessité plus de 80 000 € d’investissement, n’aurait pas vu le jour sans la participation des collectivités territoriales. Il a bénéficié d’une subvention de la région Île-de-France qui a permis de couvrir 80 % du coût des études de faisabilité et 50 % du coût du projet. Plusieurs collectivités ont également pris des parts dans la coopérative, à savoir les mairies de Pantin, du Pré-Saint-Gervais, de Romainville et des Lilas à hauteur de 2 600 € chacune, ainsi que l’établissement public territorial Est Ensemble à hauteur de 3 000 €. La Ville des Lilas, le département de la Seine-Saint-Denis et Est Ensemble ont également porté le projet aux côtés des citoyens.

Une belle dynamique citoyenne en Ile-de-France

Bérengère Même, animatrice Énergie Partagée Île-de-France, conclut la matinée en rappelant les nombreuses spécificités et bénéfices des projets citoyens : retombées économiques locales, meilleure maîtrise de l’énergie au niveau local, mobilisation de ses habitants de façon durable et proactive… D’ici fin 2021, la dynamique francilienne des projets citoyens d’énergie renouvelable comptera une quinzaine de collectifs et 13 toitures photovoltaïques en service.

Bérengère Même, animatrice Énergie Partagée Île-de-France ©Frankie_Nikki

Une journée festive et conviviale

Une fois les prises de parole terminées, un apéritif est offert pendant qu’une première animation s’installe… Ce sont les membres de la fanfare La Band’à Joe qui font leur entrée ! Ce groupe d’étudiants vêtus de jaune, de rouge et de vert sont venus mettre l’ambiance ! En jouant de leurs instruments, ils se déplacent dans la cour tout en chorégraphie.

Pour le déjeuner, c’est le traiteur Baluchon qui nous régale. Baluchon est une Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale (ESUS) qui se donne pour mission d’employer des personnes éloignées de l’emploi.

Habitants du quartiers, partenaires du projet et membres du collectifs échangent joyeusement en prenant leur thé ou leur café. Arrive l’heure de la photo collective pour garder un souvenir tangible de cette belle journée !

Photo collective lors de l’inauguration du toit de l’école Waldeck-Rousseau aux Lilas ©Frankie_Nikki

Il est alors temps pour la fanfare de reprendre de plus belle. Cette fois-ci, elle part en déambulation dans la ville ! Cela permet de faire venir des curieux vers l’école.

La fanfare La Band’à Joe déambule dans la ville des Lilas ©Frankie_Nikki

Des animations pour les petits… et les plus grands !

Le retour de la fanfare sonne la reprise des activités. Et le programme de l’après-midi est bien rempli ! Cette fête de l’énergie citoyenne, c’est aussi l’occasion pour Énergie Partagée de sensibiliser le grand public aux énergies renouvelables, à la maîtrise de l’énergie et au contexte climatique actuel avec la participation de plusieurs partenaires.

Maxime d’Enercoop anime un atelier sur les économies d’énergie. Il nous rappelle les enjeux de consommation de plusieurs appareils électroniques de façon ludique et interactive. Parents et enfants s’arrêtent pour écouter et participer.

Valentin Walter, animateur Énergie Partagée Île-de-France, fait plusieurs démonstrations grâce à un monte-charge solaire afin d’expliquer la production d’énergie solaire. Les passants, surtout les plus jeunes, ont particulièrement apprécié ces moments qui leur permettent d’élargir leur imaginaire.

Une exposition sur les énergies est également animée par Éric de l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat de l’Est Parisien. Sur son stand, plusieurs panneaux d’affichage permettent d’explorer les enjeux du climat et de l’énergie. Il propose également des quizz et puzzles pour les enfants. Ces derniers peuvent aussi faire des dessins et coloriages sur des tables aménagées pour l’occasion.

 

En parallèle de ces activités, Enercoop et Électrons Solaires tiennent des stands d’information sur leurs activités respectives

17h, fin de la journée ! Les bénévoles rassemblent leur matériel, fatigués mais heureux. La situation sanitaire les a empêchés de célébrer la mise en service de la centrale pendant plus de 6 mois. Cet événement a aussi marqué la consécration des années de travail qu’ils ont fourni pour que ce projet voit le jour.

Mur de la fraternité ©Frankie_Nikki

L’installation photovoltaïque sur le toit de l’école Waldeck Rousseau, déjà inaugurée en 2019 en petit comité, a été raccordée et mise en service en février 2021. Elle produira 36 800 kWh par an. À terme, le collectif prévoit d’installer 5 à 10 toitures solaires sur l’ensemble de la structure intercommunale de l’Est Ensemble, principalement sur les toits des établissements scolaires.

Suivez l’actu d’Électrons sur leur site web