Conflent Énergie

Dans les Pyrénées Orientales, un groupe de citoyens a lancé le projet Conflent Énergie en 2012 et réalise une grappe de six toitures photovoltaïques, dans plusieurs communes du territoire du Conflent.

Vous aimez ce projet ? Partagez-le !

Conflent Énergie

Pyrénées-Orientales

Le projet en un clin d'œil

Émergence
Développement
Fonctionnement
Des citoyens équipent le Conflent en toitures solaires.
Puissance 54 kW
Production 66 MWh
par an
La consommation électrique annuelle de 21 personnes (hors chauffage)
Prades
Pyrénées-Orientales

Message du porteur de projet

 Conflent Energie

Transformer les factures d’énergies fossiles en investissement dans l'économie locale pour capter les énergies renouvelables, telle est la mission que se donne la SCIC Conflent Énergie pour que chacun puisse participer à la transition énergétique. L’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas. Apprenons, ensemble, à réduire notre empreinte carbone par la sobriété heureuse.

Conflent Energie

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Soutenez financièrement
ce projet citoyen et bien d'autres
avec Énergie Partagée.

Les chiffres clés de Conflent Énergie

Installations : 6 toitures photovoltaïques de 9 kWc (+ 1 kWc en autoconsommation pour l’une d’elles)

Puissance : 54 kWc

Production : 66 MWh/an, soit la consommation électrique (hors chauffage) de 21 foyers.

Investissement d’Énergie Partagée :

3 + 3 = 6 toitures solaires citoyennes dans le Conflent !

Logo de la coopérative citoyenne Conflent Energie

Avec le soutien financier d’Énergie Partagée et de la banque éthique La Nef, dans le cadre d’un dispositif créé ensemble par les deux acteurs, la coopérative Conflent Énergie, forte de 78 nouveaux sociétaires, a lancé l’installation au printemps 2018 de trois centrales photovoltaïques de 9 kWc, implantées sur les toits de bâtiments publics de la commune de Los Masos : la mairie, les anciennes écoles et la cave coopérative.

Elles viennent doubler la capacité de production de la grappe d’installations photovoltaïques de la coopérative, qui a déjà installé entre mars 2015 et novembre 2017 trois centrales solaires dont l’électricité est vendue à Enercoop, en mobilisant une centaine de sociétaires :

– centrale de la Coûme, de 9 kWc, sur le toit du réfectoire du centre d’accueil et d’éducation à l’environnement géré par la fondation Kruger, à Mosset

– centrale de 9 kWc, sur le toit du centre d’accueil et d’éducation à l’environnement de la Clé des Champs, à Eyne

– centrale solaire de 9 kWc + 1 kWc en autoconsommation, sur le toit de la Mairie Ecole de Taurinya

À l’avenir, la coopérative participera à des projets plus importants et compte se diversifier vers le bois-énergie et le petit hydroélectrique.

Une coopérative citoyenne qui s’engage pour les économies d’énergie

La difficile, mais néanmoins indispensable transition énergétique a aussi besoin d’un important volant d’économie d’énergie. Alimentation, habitat, déplacement, nos modes de vie constituent un formidable gisement d’économies d’énergie, comme l’explicite l’association négaWatt et son scénario qui prévoit l’autonomie énergétique de la France à l’horizon 2050.

Conflent Énergie se veut l’un des relais locaux du scénario négaWatt auprès des populations locales et des élus du territoire des Pyrénées Orientales. Pour chaque unité d’énergie renouvelable produite, Conflent Énergie a l’ambition de faire économiser localement deux unités d’énergie, dans une logique de sobriété et d’efficacité énergétiques chères à négaWatt.

Ainsi, afin de donner du sens aux actions menées et de généraliser les bonnes pratiques énergétiques, un suivi qualitatif et quantitatif est assuré parallèlement à la diffusion générale d’un socle commun de connaissances sur l’énergie.

Conflent Énergie anime un atelier de sensibilisation à l'énergie et aux économies d'énergie lors de la
Conflent Énergie anime un atelier de sensibilisation à l’énergie et aux économies d’énergie lors de la “Faites de l’énergie”

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur