La Citoyenne Solaire

Après avoir mis en service la première éolienne citoyenne de France en 2014, les citoyens de Rilhac-Lastours ont récidivé : désormais, ils installent des toitures solaires sur leur territoire. Déjà dix installées à ce jour, elles seront vingt d'ici fin 2018 ! Et d'autres suivront en 2019...

La Citoyenne Solaire

Haute-Vienne

La Citoyenne Solaire

Haute-Vienne
Rilhac-Lastours
Haute-Vienne
550 m² de toiture
95 000 kWh par an
Produit la consommation annuelle de 30 foyers.

Message du porteur de projet

Valérian CANTEGRIL

Suite à la construction de l’Éolienne Citoyenne de Rilhac-Lastours, nous avons souhaité poursuivre le développement des énergies citoyennes sur le territoire de la commune et de ses environs. Après l’éolien, passer à des grappes photovoltaïques nous a semblé tout naturel, et le soutien du Parc Naturel Régional Périgord Limousin nous a permis d’étendre notre périmètre d’action et de toucher plus de collectivités.

Valérian CANTEGRIL

Le projet de la Citoyenne Solaire

Fort de l’expérience de la Citoyenne, l’éolienne développée et financée par 53 citoyens sur la commune de Rilhac-Lastours, le collectif veut faire de la Haute-Vienne et du nord de la Dordogne un territoire à énergies positives et citoyennes en multipliant les installations photovoltaïques financées de façon participative.

Les objectifs sont multiples :

– Permettre aux citoyens de se réapproprier les moyens de production énergétiques sur leur territoire,

– Sensibiliser les particuliers et collectivités à la transition écologique et énergétique ainsi qu’à ses enjeux,

– Permettre à l’ensemble des acteurs du territoire de faire partie du projet, de participer aux décisions et à la gouvernance,

– Générer sur le territoire de l’activité économique non délocalisable, avec des retombées directes pour tou·te·s celles et ceux qui souhaitent faire partie de l’aventure.

 

La Citoyenne Solaire, comment ça fonctionne ?

Pour cela, la Citoyenne solaire, SAS à capital variable, loue chaque toiture sélectionnée à son propriétaire et prend en charge la totalité des frais et démarches pour la construction et l’exploitation de la centrale solaire.

L’électricité est vendue à un fournisseur d’électricité et les revenus liés à la vente d’électricité permettent de payer les charges d’exploitation de la SAS, de mettre en place des actions de maîtrise de la demande énergétique et de sensibilisation à la transition énergétique et de verser des dividendes aux citoyens et collectivités actionnaires :

Schéma de fonctionnement de la Citoyenne Solaire

La Citoyenne aujourd’hui : 50 actionnaires et 10 toits solaires

Lors d’une première phase de développement, la SAS a étudié une quarantaine de toitures en vue d’y réaliser des installations photovoltaïques de 9 kWc en intégration au bâti. Parmi elles, une dizaine ont été retenues et 90 kWc de panneaux photovoltaïques y ont été installés.

Cette première phase a permis de réunir, en date de mai 2018, 50 habitants du territoire qui ont épargné ensemble 53 000 € de capital. Dans un futur proche, au moins 4 collectivités vont investir dans la société.

Témoignage d’un propriétaire de toiture équipée par la Citoyenne

À Champagnac-la-Rivière, la Ferme Âne et Carotte a été équipée de panneaux photovoltaïques par la Citoyenne Solaire.

“Maraîchers bio depuis 2004, nous travaillons dans le respect de notre environnement. Nous avons entendu parler de la Citoyenne Solaire par une amie qui travaillait au Parc Naturel Régional Périgord Limousin.”

« Ce projet nous a tout de suite séduit : produire de l’électricité verte sur notre ferme, sans investissement financier, est une aubaine pour nous ! »

“Nous avions déjà réfléchi à la pose de panneaux, mais nous n’avions pas les moyens financiers nécessaires à la mise en œuvre.

La mise en service a eu lieu au mois d’avril 2018, et avec l’arrivée des beaux jours, nous découvrons au quotidien la production de notre toiture ! Avec la Citoyenne, nous apportons modestement notre contribution à la transition énergétique…”

La Citoyenne demain : aller plus loin !

Le collectif qui porte la Citoyenne Solaire souhaite poursuivre cette démarche de transition et permettre à plus de citoyens de les rejoindre, avec un objectif de 150 actionnaires dont au moins 5 collectivités (qui ont déjà délibéré en ce sens) pour à minima 100 000 euros collectés en fin d’année 2018.

Une seconde phase de développement est entamée et permettra la construction de 10 nouvelles centrales au moins, de puissance comprise entre 7,5 et 100 kWc avec pour objectif de construire entre 200 et 500 kWc supplémentaires.

Outre le développement de ses propres projets, la Citoyenne Solaire a à coeur de contribuer à l’essaimage des projets citoyens d’énergie renouvelable, en  transmettant leur expérience aux nouveaux porteurs de projets en Nouvelle Aquitaine, grâce à l’association CIRENA, adhérente d’Énergie Partagée.

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur