Pôle Energ’Ethique des Préalpes d’Azur

Créée en 2015, PEP2A se donne pour mission d’impliquer les habitant·e·s du territoire des Alpes-Maritimes dans les questions énergétiques, notamment par la réappropriation et la relocalisation de la production d’énergie renouvelable.

Vous aimez ce projet ? Partagez-le !

Pôle Energ’Ethique des Préalpes d’Azur

Alpes-Maritimes

Le projet en un clin d'œil

Émergence
Développement
Fonctionnement
Deux installations photovoltaïques ont été réalisées depuis la création de PEP2A en 2015, dans les Alpes-Maritimes.
Puissance 62 kW
Production 82 MWh
par an
La consommation électrique annuelle de 70 personnes (hors chauffage et eau chaude sanitaire)
Budget 100 000 €
Saint-Vallier-de-Thiey
Alpes-Maritimes

L'avancée du projet

Émergence
Développement
Fonctionnement

Le type de projet

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Participez localement
et apportez vos compétences
en rejoignant la société du projet.

La transition énergétique par et pour les habitant·e·s

Telle est la devise du Pôle Energ’Ethique des PréAlpes d’Azur ou PEP2A , association créée en 2015 puis transformée en SCIC, avec le soutien de la Région Sud-Provence-Alpes-Côte-d’Azur et du Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur. À l’origine localisée sur le territoire du PNR, l’action de la coopérative s’est étendue à l’ensemble du département des Alpes-Maritimes afin d’élargir la recherche de nouvelles toitures.

Partant du constat que les questions d’énergie sont généralement laissées aux sociétés à but lucratif, qui peuvent facilement perdre de vue l’objectif de répondre aux besoins réels des habitant·e·s et du territoire, PEP2A encourage la réappropriation des questions énergétiques par les citoyen·ne·s et promeut le développement d’énergies propres, éthiques et produites localement. Elle se veut un outil d’intérêt collectif pour le développement économique du territoire.

L’action de PEP2A, composée essentiellement de bénévoles aux compétences techniques, est focalisée pour le moment sur la construction et l’exploitation d’installations photovoltaïques ; elle incite ainsi les habitant·e·s à repérer des toits intéressants dans leur commune ou à contacter des propriétaires ou co-propriétés qui pourraient être intéressés par son action.

1er projet de PEP2A à Saint-Auban, sur les toits de Montagn’Habits Emploi Solidarité

La première installation photovoltaïque citoyenne des Alpes-Maritimes !

La première installation de PEP2A a été réalisée à Saint-Auban, sur une toiture mise à disposition par Montagn’Habits Emploi Solidarité en 2018. Cette association a pour but de collecter vêtements et textiles divers pour les revaloriser et les recycler, et contribue ainsi à la création d’emplois sur un territoire en forte demande.

La deuxième centrale a trouvé place sur le toit de la bergerie de la Sagne, sur la commune de Briançonnet ; ces mètres carrés, construits en parallèle du projet PV pour abriter chèvres et brebis, ont été volontiers offerts par la propriétaire convaincue de la nécessité de participer à la transition énergétique.

Les installations photovoltaïques de PEP2A appartiennent à la coopérative, et donc aux coopérateurs : la vente de l’électricité produite permet de payer les frais de fonctionnement et de rembourser les emprunts bancaires, les surplus dégagés servant à rémunérer les coopérateurs (dans la limite indiquée par la loi sur les SCIC) et de financer en partie d’autres opérations.

Le kit solaire : l’autoconsommation pour toutes et tous

PEP2A fait également la promotion d’un kit d’autoconsommation photovoltaïque complet et facile à monter, du fournisseur « Mon kit solaire ». Les bénévoles l’ont mis en démonstration pour le public dans les locaux de la SCIC Tetris, dédiée elle aussi à la transition énergétique et implantée à Grasse. Ce kit propose une gamme complète de fixations selon les différents types de toitures (tuiles, bac acier, etc.), encourageant ainsi les particuliers à franchir le pas de s’équiper individuellement.

Malgré son effectif de bénévoles limité, PEP2A poursuit sa réflexion pour l’avenir. Elle souhaite atteindre une certaine autonomie avant de se lancer dans d’autres actions, entre autres la lutte contre la précarité énergétique.

En attendant, d’autres toitures sont prospectées, des collectivités locales sollicitées sur la faisabilité d’installer des ombrières photovoltaïques de parking, et une opportunité de récupérer les panneaux solaires d’une centrale destinés à être remplacés est à l’étude. Une filière de récupération pourrait être montée afin d’offrir une seconde vie à ces panneaux, pour l’usage de foyers aux revenus modestes ou encore dans des situations d’urgence, lors d’épisodes de tempêtes ou de crues, de plus en plus fréquents dans cette région.

Avis aux amateurs, PEP2A est toujours en recherche de bénévoles à la fibre diverse et variée afin de mener à bien ses projets et étoffer son équipe, pour une énergie locale, durable et participative !

Interview sur France Bleu Azur – 11 avril 2018

Le premier projet de PEP2A a été mis en avant sur France Bleu par la journaliste Morgane Tymen, à écouter !

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur