Coop de Só

La coopérative Coop de Só vise au développement des énergies renouvelables et à l’autonomie énergétique du territoire par le biais d’installations photovoltaïques, et mène une action de sensibilisation à l’autoconsommation et aux économies d’énergies auprès des particuliers et des collectivités.

Vous aimez ce projet ? Partagez-le !

Coop de Só

Tarn

Le projet en un clin d'œil

Émergence
Développement
Fonctionnement
Coop de Só développe un projet d’installation d'une grappe photovoltaïque de 15 toitures sur le territoire du Carmausin Ségala, ainsi que d'un parc solaire de 250 kWc, et propose des entretiens à domicile aux particuliers qui souhaitent installer des panneaux pour l'autoconsommation.
Puissance 366 kW
Production 439 MWh
par an
La consommation électrique annuelle de 372 personnes (hors chauffage et eau chaude sanitaire)
Budget 320 000 €
Carmaux
Tarn (81)

L'avancée du projet

Émergence
Développement
Fonctionnement

Le type de projet

Message du porteur de projet

François Étevenon

Hier est passé, demain sera trop tard. Agissons maintenant… ensemble !

François Étevenon

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Soutenez financièrement
ce projet citoyen et bien d'autres
avec Énergie Partagée.

Participez localement
et apportez vos compétences
en rejoignant la société du projet.

Contacter le projet

Du collectif, du soleil et du photovoltaïque pour la transition énergétique

La coopérative Énergies Citoyennes du Carmausin-Ségala, plus couramment appelée Coop de Só, a été initiée en 2018 par la ville de Carmaux, avec le soutien du Pôle Territorial de l’Albigeois et des Bastides (avec l’aide du programme TEPCV) et la participation active des habitant·e·s du territoire.

Elle a pour ambition de contribuer significativement à la transition énergétique et a pour cela mené un projet d’installation d’une grappe photovoltaïque allant de 9 à 100 kWc, sur les toitures du territoire.

« La pose s’est faite en deux tranches, sur des bâtiments communaux (tennis couvert, mairie, logements communaux, gymnases) et sur des toits privés (particuliers, hangar d’une scoop…) », explique François Étevenon, président de Coop de Só. Un parc solaire citoyen d’une puissance installée de 250 kWc est également en projet sur la commune de Carmaux, avec l’aide d’Enercoop Midi-Pyrénées.

La démarche de Coop de Só est résolument collective et participative ; la coopérative souhaite créer du lien social, avec un fonctionnement de type associatif impliquant des bénévoles parmi lesquels chaque personne peut prendre place. Elle regroupe des citoyens, associations, entreprises et collectivités.

Faire de la pédagogie pour la maîtrise de l’énergie

Coop de Só communique sur son action et informe sur les économies d’énergie ou encore la rénovation de bâtiments via des réunions publiques d’information, des stands sur les marchés, des réunions avec les mairies. Selon François Étevenon, « les inaugurations d’installations photovoltaïques sont également de larges événements qui attirent du monde ». Le bouche-à-oreille complète utilement le site web et la page Facebook de la coopérative.

Une action spécifique menée par les bénévoles consiste à proposer aux particuliers des entretiens à domicile, en vue d’effectuer une étude sur leur profil de consommation et sur la faisabilité d’une installation photovoltaïque pour l’autoconsommation, selon le type de toiture et les besoins énergétiques du foyer.

« C’est l’occasion de répondre à des questionnements et de discuter autour de la réduction des consommations énergétiques ; cela peut aller jusqu’à évoquer l’usage d’internet ou le stockage de mails sur les messageries en ligne, dépenses énergétiques souvent ignorées des consommateurs », souligne François Étevenon. Même si ces entretiens n’aboutissent pas toujours à une installation, ils permettent une mise en relation, qui motive ensuite certaines personnes à souscrire des parts à la coopérative.

Pour cette action, Coop de Só peut aussi bénéficier de la participation d’étudiant·e·s en Licence Pro Gestion de l’Énergie à l’Université d’Albi, dans le cadre de projets tutorés ; conduire ces entretiens auprès des particuliers permet aux étudiant·e·s d’effectuer une mission concrète en lien direct avec leur sujet d’étude, et à la coopérative de pouvoir compter sur leur travail et leurs compétences.

Une stagiaire a également réalisé des interventions de sensibilisation aux énergies renouvelables en milieu scolaire.

Mobiliser l’épargne citoyenne

Coop de Só bénéficie de l’aide de la Région Occitanie : grâce à une prime de participation citoyenne, les apports des sociétaires sont doublés, et cela jusqu’à 500 € par personne. Ce peut être des souscriptions au capital (la part est de 50 €), complétées par un compte courant d’associé (système d’épargne rémunéré à 1,5 %).

L’énergie est l’affaire de tous, et si les citoyens s’impliquent dans la démarche, tout devient possible !

Soutien financier

Énergie Partagée a bénéficié d’un soutien financier du Fonds Social Européen pour l’élaboration de cette page web.

Logo L'Europe s'engage en France - Fonds Social Européen
Logo Union Européenne - Projet cofinancé par le Fonds Social Européen

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur