CéléWatt

CéléWatt développe une grappe de parcs solaires villageois autour de la vallée du Célé (Lot). Celui de Brengues, produit depuis 2018 ; celui de Carayac, sur supports bois, sera raccordé en 2021. La coopérative compte 500 sociétaires pour un capital social de 326 000 €. Sa gouvernance est locale.

Vous aimez ce projet ? Partagez-le !

CéléWatt

Lot

Le projet en un clin d'œil

Émergence
Développement
Fonctionnement
Le premier parc solaire citoyen CéléWatt (250 kWc, sur la commune de Brengues) est en production depuis juin 2018. Il a été développé et financé par un groupe d'habitants avec le soutien de la région Occitanie. Le deuxième parc, construit en 2020 sur supports innovants en bois brut (250 kWc, sur la commune de Carayac), sera raccordé début 2021.
Puissance 500 kW
Production 640 MWh
par an
La consommation électrique annuelle de 546 personnes (hors chauffage et eau chaude sanitaire)
Budget 475 000 €
Vallée du Célé
Lot (46)

L'avancée du projet

Émergence
Développement
Fonctionnement

Le type de projet

Message du porteur de projet

Bertrand DELPEUCH

Produire une énergie renouvelable, locale et citoyenne, c'est possible ! En mobilisant l'épargne qui dort sur les livrets, en associant les compétences d'habitants et en choisissant un fonctionnement coopératif. Grâce à Enercoop, qui achète notre électricité, CéléWatt produit un kWh moins cher qu'un EPR nucléaire et sans tarif subventionné par l’État.

Bertrand Delpeuch

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Participez localement
et apportez vos compétences
en rejoignant la société du projet.

Essaimer l’énergie solaire dans la vallée du Célé et le Quercy

CéléWatt propose d’installer progressivement une grappe de parcs solaires le long de la vallée du Célé et sur les Causses du Quercy environnants.

À mi-chemin entre une installation individuelle en toiture et une grande centrale photovoltaïque au sol, deux parcs solaires villageois, respectivement installés dans les communes de Brengues et de Carayac, permettent de produire de l’énergie à l’échelle d’une communauté locale :

  • ils naissent d’un projet collectif : des habitants mettent en commun leur épargne pour gérer ensemble un investissement raisonnable (de l’ordre de 475 000 €)
  • ils valorisent un espace restreint (moins d’un hectare) sans concurrencer les usages agricoles du foncier rural ; ils sont ainsi installés sur des terrains en friche et sans usage agricole.
  • ils contribuent à ce que le territoire fasse sa part pour accroître la part des énergies renouvelables, et pour lutter contre le réchauffement climatique.
  • ils impliquent les acteurs du territoire : les communes rurales, les habitants, les entreprises locales auxquelles Céléwatt a fait appel.

Les deux parcs solaires de 250 kWc chacun produisent 640 MWh par an, soit la consommation d’environ 540 personnes, la population moyenne d’une commune rurale du Lot étant de 220 habitants.

En construisant un premier parc à Brengues, la coopérative a acquis le savoir-faire pour essaimer ensuite tout en bénéficiant d’économies d’échelle.

En construisant un deuxième parc à Carayac, Céléwatt a misé sur l’innovation en choisissant de fabriquer des supports de panneaux photovoltaïques en bois brut, issu de la forêt du Causse, à moins de 30km de l’installation.

Le cofinancement par la Région Occitanie sera valorisé à terme sur une grappe de parcs, mais également à travers des ateliers sur la précarité énergétique et la sensibilisation aux écogestes.

CéléWatt ayant choisi un statut de SCIC, les bénéfices sont réinvestis à au moins 57,5 % dans le développement de la coopérative.

Photo d'un stand de CeleWatt, qui mobilise l'épargne solidaire pour installer des panneaux solaires

Comment la dynamique CéléWatt s’est enclenchée

D’une discussion entre cinq habitants de trois communes voisines est née l’idée de valoriser l’épargne locale en proposant une installation collective de production photovoltaïque au sol, plus facile à gérer que des toitures individuelles dans une vallée riche en monuments et paysages à protéger.

L’appui de la région Occitanie et les conseils d’Enercoop et de Quercy Énergies (agence locale de l’énergie) ont permis à l’association CéléWatt, créée en 2016, de définir son projet de grappe de petits parcs solaires à l’échelle des communautés locales (autour de 200 habitants par commune).

Une fois la faisabilité technique et administrative bien évaluée, l’association a suscité la création, en mai 2017, d’une SCIC SAS pour porter le projet et rassembler le capital social pour financer l’investissement.

CéléWatt a mis en service son premier parc sur la commune de Brengues le 30 juin 2018.

Le deuxième parc sur la commune de Carayac devrait être raccordé au réseau électrique début 2021.

CéléWatt a choisi de développer des projets vraiment citoyens : la gouvernance est locale, le financement est collecté directement par la SCIC, la coopérative est indépendante de tout acteur économique.

CéléWatt sur France Inter

Bertrand Delpeuch, président de CéléWatt, était interviewé par Philippe Bertrand dans Carnets de Campagne sur France Inter, le 26 octobre 2018 :

 

C’est les watts et c’est aussi la gouvernance citoyenne !

La société CéléWatt a été constituée de telle sorte à garantir une gouvernance maîtrisée par les citoyens et acteurs locaux :

  • 41 % des voix reviennent aux producteurs, c’est-à-dire les bénévoles qui s’activent pour le projet.
  • 35 % des voix reviennent aux coopérateurs citoyens qui ont investi leur épargne dans le projet ; CéléWatt compte déjà plus de 400 actionnaires citoyens, qui habitent majoritairement le territoire.
  • 14 % des voix reviennent aux acteurs territoriaux, dont les collectivités locales, Quercy Énergies (agence locale de l’énergie et du climat), Enercoop Midi-Pyrénées
  • 10 % des voix reviennent aux partenaires, dont les associations locales de protection de l’environnement Du côté de Puy Blanc et Quercy Blanc Environnement.

Le parc de Brengues a été inauguré le 30 juin 2018.

Le parc de Carayac sera mis en service en 2021

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur