Pour aller sur le site de souscription, cliquez ici

  • Biomasse
  • 100% financé

Chaudières Modul’R

Fournir de la « chaleur » grâce à une énergie verte et locale, tout en créant des emplois non délocalisables, c’est le chauffage en circuit court de la coopérative ERE 43.

  • Yssingeaux Haute-Loire
  • 12 micro-chaudières 2 000 MWh/an

Produit la consommation annuelle de 625 foyers.

Message du porteur de projet

Jacques Villevieille

Jacques Villevieille

C’est trop dommage de laisser pourrir le bois de notre région et de consommer tant de fioul.
L’idée est d’associer les forestiers, les agriculteurs et les entreprises d’insertion pour concevoir ensemble une solution de chauffage adaptée aux besoins des équipements locaux et qui incite aux économies d’énergie. Et ça marche !

Jacques Villevieille

De quel bois je me chauffe ?

Face à l’absurdité d’avoir recours aux énergies fossiles pour se chauffer alors que la région regorge de forêts, une quinzaine de citoyens de Haute-Loire ont décidé de mettre au point en 2006 le « Modul’R », un dispositif clé-en-main, comprenant une mini-chaudière et un silo de stockage de bois pour les bâtiments municipaux.

Renouvelons l'énergie !

Greenpeace France est allé à la rencontre de Jacques Villevieille, porteur de ce projet financé avec succès via Énergie Partagée.

Découvrir le reportage

L’idée phare, c’est le circuit-court du chauffage, à la fois écologique et économique. La ressource est locale, sous forme de bois déchiqueté ou de bois d’éclaircie et les utilisateurs sont également locaux : les bâtiments collectifs tels les écoles, gymnases, centre de vacances, maisons de retraite et même les églises.

Acheter de la chaleur

L’autre idée lumineuse de ces habitants (constitués sous forme d’une SCIC appelée ERE 43), c’est la mise en place d’une tarification progressive « à la calorie » sur le même modèle que l’électricité : tout est compris (installation, maintenance, combustible) les utilisateurs ne payent que ce qu’ils consomment, ce qui incite aux économies.

Des bénéfices locaux porteurs de sens

Sensibilisation aux impacts de la consommation d’énergies fossiles et aux économies d’énergie, entretien et valorisation des forêts, utilisation d’une énergie renouvelable, création d’emplois non délocalisables, implication d’entreprises locales d’insertion, dynamisation du tissu social… Les impacts bénéfiques du projet sont nombreux.

Trois micro-chaufferies sont à ce jour en fonctionnement. L’objectif est de permettre à ERE 43 de continuer cette fourniture de chaleur locale et de bon sens avec douze « Modul’R » supplémentaires !

Votre navigateur est obsolète, la mise en page du site risque d'être endommagée

Nous vous conseillons de le mettre à jour !