Toits en transition

Créer et exploiter une centrale photovoltaïque citadine composée de toits publics et privés, à financement et gouvernance citoyenne : voilà le projet de l'association Toits en Transition, qui après une première salve de toitures réalisées avec succès, se lance maintenant dans une deuxième vague.

Vous aimez ce projet ? Partagez-le !

Le projet en un clin d'œil

Émergence
Développement
Fonctionnement
Dix toitures déjà en fonctionnement, et de nouvelles à venir ...
Puissance 90 kW
10 toitures solaires citoyennes
Production 109 MWh
par an
Budget 270 000 €
Lyon
Rhône

Message du porteur de projet

Jean-Marc Denise

Nous sommes fiers d'avoir mené à bien l'installation de 10 toitures sur l'agglomération lyonnaise. Mais le territoire est vaste : il reste tant de choses à faire ! Un nouvel élan nous permet d'envisager la suite, avec plus de toitures à démarcher et équiper.

Jean-Marc Denise

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Participez localement au projet
et apportez vos compétences
en devenant sociétaire.

Les chiffres clés de Toits en transition

Installation : 10 toits photovoltaïques de 9 kWc pour la phase 1

Puissance : 135 MW soit 800 m2 de toitures

Production : 130 000 kWh/an, soit la consommation électrique (hors chauffage) de 40 foyers

Un Deux Toits… Soleil !

Née dans la métropole Lyonnaise en mai 2015, l’association Toits en Transition vise à rapprocher les collectivités des citoyens afin d’installée des petites centrales de panneaux solaires photovoltaïques sur un maximum de bâtiments.

La SAS Un Deux Toits Soleil est l’outil juridique qui permet à tout le monde de s’investir dans le financement des installations.

L’objectif est de donner aux citoyens la possibilité de s’investir dans la conception, le financement et la gestion d’installations de production d’énergie solaire sur le territoire de la métropole. Au-delà de son portage local, ce projet a pour objectif fondamental de privilégier une gouvernance citoyenne, transparente et démocratique.

Il associe le plus grand nombre de personnes tout au long du projet, depuis son émergence jusqu’à son exploitation. Sa finalité est également non spéculative : une partie des bénéfices sera notamment affectée à la dimension pédagogique ou à la réalisation de futurs projets citoyens et solidaires.

Les intérêts du projet

  • Un système de production énergétique locale et renouvelable, cohérent sur le plan paysager et suscitant des réflexions concrètes sur les questions énergétiques.
  • Un projet créateur de lien social, ouvert à tous et où tout le monde est invité à donner son avis.
  • Un projet soucieux d’apporter une valeur démonstrative et reproductible.
  • Un projet de développement local et durable, avec des retombées économiques territoriales.

Toits en Transition : Saison 1

Première étape : la réalisation d’une dizaine d’installations de production d’électricité photovoltaïque d’environ 60 m² de surface chacune, sur des bâtiments publics et privés de diverses communes du Grand Lyon. Il s’agit du premier projet de cette envergure sur le territoire.

Au total, l’objectif est de mettre en production environ 800 m² de toitures photovoltaïques, ce qui compenserait à peu près la consommation totale annuelle d’électricité d’environ 40 foyers (hors chauffage). Les installations photovoltaïques seront réalisées, financées et exploitées par le biais d’une société locale dédiée, indépendante, qui louera les toits aux collectivités et vendra l’électricité produite à un producteur d’électricité selon les tarifs d’achat fixés par l’État et garantis sur 20 ans.

L’association est ouverte à toute personne intéressée par la mise à disposition de toiture, le financement et/ou l’investissement dans le montage du projet.

La toiture des Gémeaux, groupe scolaire du 5ème arrondissement de Lyon.

Toits en Transition : Saison 2

En 2018, le Grand Lyon met à disposition un cadastre solaire en ligne, outil interactif qui va grandement faciliter la recherche de nouvelles toitures, et que l’association appelait de ses voeux. Forte de son succès précédent et de cette nouvelle avancée, elle se lance donc dans un nouvel élan, et commence à démarcher de futures toitures à équiper.

Les Jardins de Lucie à Communay, la chaufferie biomasse de Surville, la Salle des Fêtes de Vernaison… Les idées ne manquent pas, restent à voir les autorisations et les coûts engagés.

Affaire à suivre donc.

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur