Centrès Méthanisation

Dans l'Aveyron, à Centrès, dix-huit agriculteurs, constitués en société à gouvernance coopérative, veulent valoriser localement les déchets de leurs fermes et élevages. Leur future installation de méthanisation en cogénération sera approvisionnée en lisiers, fumiers et déchets verts locaux.

Centrès Méthanisation

Aveyron

Centrès Méthanisation

Aveyron
Centrès
Aveyron
1 unité de méthanisation
1900 MWh/an
Produit la consommation annuelle de 594 foyers.

Chiffres clés

Unité de méthanisation en cogénération électricité + chaleur

Puissance : 249 kW

Production d’électricité : 1900 MWh/an vendus à EDF, soit la consommation électrique de 594 foyers (hors chauffage et eau chaude)

Production de chaleur : 2200 MWh/an de chaleur dont 1800 utilisés pour du séchage de bois d’oeuvre

À Centrès, des citoyens se mobilisent pour la méthanisation collective

En 2008 un groupe de citoyens et d’élus découvrent la méthanisation. Enthousiastes, ils entreprennent des actions d’information, des réunions publiques vers les agriculteurs du territoire, des rencontres (institutionnels, constructeurs, élus, autres porteurs de projets), un stage animé par un agronome, des visites d’installations.

Ensemble, ils créent l’association Centrès Agri-Énergie en 2010 pour assurer la sensibilisation et la mobilisation autour des énergies renouvelables. Ils impulsent une étude qui démontre la faisabilité d’un projet d’installation d’une unité de méthanisation agricole collective sur la commune.

Le plateau de Centrès est un territoire rural dynamique. Avec le temps, plus de 16 paysans répartis sur 3 communes, dont certains coopèrent déjà depuis plusieurs années, rejoignent le projet. Leurs fermes font en moyenne 45 hectares, et ne dépassent pas 70 hectares. Une ferme est labellisée en agriculture biologique et deux autres sont en conversion.

Lors de réunions publiques, des habitants expriment l’idée de soutenir le projet, y compris sur le plan financier. Leur proposition aboutit en octobre 2015 : la SAS Centrès Agri-Énergie Biogaz est créée pour développer l’unité, et des habitants souscrivent à son capital dès sa création. En 2018, elle devient la SAS Centrès Méthanisation.

Les collectivités locales sont aussi parties prenantes : la commune de Centrès, la Communauté de Communes du Naucellois ainsi que le PETR Centre et Ouest Aveyron soutiennent le projet depuis plusieurs années.

Pourquoi ce projet ?

  • Pour améliorer les pratiques agricoles et réduire l’utilisation d’engrais azotés (chimiques) sur les fermes
  • Pour consolider l’activité de fermes en accroissant leur autonomie
  • Pour développer les liens des agriculteurs entre eux et avec les autres acteurs du plateau de Centrès, un territoire vivant et diversifié
  • Pour valoriser les ressources locales en produisant de l’énergie renouvelable ainsi qu’un fertilisant naturel et utilisable en agriculture biologique
  • Pour stocker et valoriser de manière optimale les effluents d’élevage dans un territoire de polyculture-élevage
  • Pour mettre en place un outil géré par et pour les agriculteurs locaux
  • Pour alimenter en énergie renouvelable une activité de séchage de bois, et possiblement d’autres usagers de chaleur

 

La méthanisation, comment ça marche ?

Le méthaniseur sera alimenté par des déchets entièrement d’origine agricole en provenance d’exploitations situées à moins de 30 km du méthaniseur. Ceux-ci seront stockés puis introduit dans le digesteur, où a lieu la fermentation qui produit du biogaz, essentiellement constitué de méthane (60 %) et de CO2 (40 %). Le gaz est ensuite utilisé pour produire à la fois de l’électricité et de la chaleur : ce processus s’appelle la cogénération.

En plus de l’électricité générée, la production de chaleur servira au séchage de produits, majoritairement la production de parquet par une scierie voisine, tout au long de l’année.

Enfin, après ce processus de méthanisation, il reste une partie de la matière qu’on appelle le digestat, qui est conservé pour être épandu sur les parcelles des agriculteurs et ainsi réduire l’utilisation d’engrais de synthèse !

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur