Halle Pajol

À travers la société Tener'IF dont elle est l'actionnaire principal, Énergie Partagée exploite la centrale photovoltaïque en service depuis 2013 sur les toits de la Halle Pajol. Les bâtiments de cette ancienne friche ferroviaire ont été réhabilités en véritable oasis écologique au cœur de Paris.

Vous aimez ce projet ? Partagez-le !

Halle Pajol

Paris

Le projet en un clin d'œil

Émergence
Développement
Fonctionnement
1 grande centrale solaire de 465 kW et 1938 panneaux solaires au cœur de Paris.
Puissance 465 kW
Production 440 MWh
par an
La consommation électrique annuelle de 375 personnes (hors chauffage et eau chaude sanitaire)
Budget 1 616 000 €
Investissement Énergie Partagée 95 000 €
Paris
Paris

L'avancée du projet

Émergence
Développement
Fonctionnement

Le type de projet

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Soutenez financièrement
ce projet citoyen et bien d'autres
avec Énergie Partagée.

3500 m2 de panneaux solaires sur le toit de la Halle Pajol

En juillet 2017, Énergie Partagée a fait l’acquisition de 49 % du capital de la société Solarvip, jusqu’alors filiale de la Semavip (Société d’économie mixte d’aménagement de la Ville de Paris), et rebaptisée Tener’IF au début de l’année 2018.

Énergie Partagée est donc désormais le principal actionnaire des deux installations photovoltaïques emblématiques exploitées par Tener’IF : la centrale solaire de la Halle Pajol et celle de la copropriété Quintessence.

La Halle Pajol est un des points phares du Plan Climat Énergie de la Mairie de Paris, à la fois bâtiment à énergie positive et lieu de mixité sociale. Au coeur du quartier de la Chapelle, dans le 18e arrondissement, une réhabilitation ambitieuse a transformé cet ancien hangar en véritable oasis écologique au cœur de Paris. En 2013, cette centrale solaire de 465,1 kW était la plus grosse installation photovoltaïque en milieu urbain en France !

La Halle Pajol, une véritable oasis écologique

Sortie de terre en septembre 2013, la halle Pajol nouvelle version inclut une auberge de jeunesse de 330 lits, un auditorium-salle de spectacles de 280 places, la grande médiathèque Vaclav Havel, des boutiques et commerces et des bureaux partagés.

La Halle Pajol abrite la bibliothèque Vaclav Havel sous sa toiture solaire

Les nouveaux bâtiments, tout en bois, sont à très haute performance énergétique. La halle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme, grâce à ses quelque 1938 panneaux photovoltaïques sur 3166 m², implantés sur les toits en « sheds » orientés au sud. Au total, ils produisent en moyenne 374 889 kWh par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’électricité de 117 foyers (hors chauffage). Depuis le 1er janvier 2021, c’est la coopérative 100 % renouvelable, locale et citoyenne Enercoop – et non plus EDF – qui achète l’électricité produite par la Halle Pajol.

En complément, 150 m² de panneaux solaires thermiques couvrent les besoins en eau chaude sanitaire de l’auberge de jeunesse. Un puits canadien et une VMC double flux contribuent également à réguler la température des bâtiments

Vue sur le grand jardin partagé de 9000 m2 sous la Halle Pajol

L’eau et le chauffage sont fournis par le réseau de hauffage urbain auquel la ZAC Pajol est reliée par une sous-station intégrée. Des systèmes performants de récupération des eaux pluviales permettent d’assurer une gestion de l’eau optimale, et l’arrosage d’un jardin public ouvert et couvert de 9000 m². Beaucoup de matériaux issus des démolitions ont été réutilisés sur place (bétons concassés) ou recyclés (aciers issus de la déconstruction de la halle).

Une réhabilitation dans le respect du patrimoine architectural

Construite en 1926, la Halle Pajol, a servi d’ateliers et d’entrepôt à la SNCF jusqu’au début des années 1990.

Vue de la Halle Pajol à l'époque où elle servait encore d'entrepôt et ateliers à la SNCF
Vue de la Halle Pajol à l’époque où elle servait encore d’ateliers et d’entrepôt pour les matériels roulants de la SNCF

Elle a ensuite été investie par des collectifs artistiques et des associations, avant son rachat en décembre 2004 par la Mairie de Paris puis sa réhabilitation entre 2007 et 2013.

Montage des différentes étapes de la réhabilitation de la Halle Pajol de 2007 à 2013

Cette réhabilitation a donné lieu à un processus approfondi de concertation mené à partir de 2002 et pendant plus de 10 ans avec les associations et habitants du quartier. Le choix de conserver la structure métallique de la Halle et d’abriter en-dessous les nouveaux bâtiments est issu de cette concertation.

L'horizon est dégagé pour l'énergie citoyenne en Ile de France !
logos de l'ADEME et de la Région Île-de-France

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur