Les Grands Fresnes

Sur le territoire des Mauges, des agriculteurs et des élus décident de répliquer sur leurs communes le succès du parc éolien citoyen voisin de La Jacterie. Au programme, 3 éoliennes totalisant 10,8 MW, qui seront en service en 2020.

Vous aimez ce projet ? Partagez-le !

Les Grands Fresnes

Maine-et-Loire

Le projet en un clin d'œil

Émergence
Développement
Fonctionnement
3 éoliennes citoyennes de 3,6 MW
Puissance 10 800 kW
3 éoliennes de 3,6 MW
Production 23 672 MWh
par an
La consommation électrique annuelle de 23672 personnes (hors chauffage)
Beaupréau-en-Mauges
Maine-et-Loire

Message du porteur de projet

Philippe Grimaud

Avec 220 citoyens investisseurs, nous contribuons à la transition énergétique du territoire vers des sources d'énergie renouvelables. Notre parc de 3 machines alimentera en électricité (hors chauffage) une grande partie des 23.000 habitants de notre commune nouvelle au cœur des Mauges. Nous visons la synergie avec trois autres parcs citoyens proches pour partager nos expériences et mutualiser à l'avenir nos moyens lors de la phase exploitation.

Philippe Grimaud

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Soutenez financièrement
ce projet citoyen et bien d'autres
avec Énergie Partagée.

Les infos clés des Grands Fresnes

Installation : 3 éoliennes Nordex N117 de puissance unitaire 3,6 MW

Puissance : 10,8 MW

Production : 23 672 MWh, soit la consommation électrique (hors chauffage) de 7398 foyers

Budget total : 12,5 millions d’euros

Investissement d’Énergie Partagée :

  • 25 000 € au capital de la SAS Mauges Éole
  • 75 000 € en compte courant d’associé

Quand un projet privé revient dans le giron citoyen

En 2011, le développeur éolien David Énergies entame le développement d’un nouveau projet de parc éolien dans les Mauges, sur la commune de la Poitevinière, désormais partie de la commune nouvelle de Beaupréau-en-Mauges. Il crée la SNC (société en nom collectif) Parc éolien des Grands Fresnes.

Non loin de là, le parc éolien citoyen de La Jacterie est déjà avancé, et tournera dès septembre 2016, après une forte mobilisation d’agriculteurs et citoyens. À La Poitevinière, distante d’une vingtaine de kilomètres seulement, cette dynamique ne passe pas inaperçue ! Et l’envie émerge que les citoyens soient à la manœuvre pour maîtriser le parc éolien qui se profile…

Le terreau était déjà fertile pour que germe la graine d’une nouvelle dynamique. En effet, dans cette commune, un Groupe de Réflexion Environnement, réunissant agriculteurs et habitants du bourg suite à des problématiques environnementales, offrait un espace de dialogue pour faire émerger des propositions communes et des actions concertées.

Vers un parc éolien citoyen

Une fois lancée, l’idée d’une réappropriation citoyenne du parc éolien en projet fait vite boule de neige, grâce au soutien actif et à l’engagement des maires et élus locaux de la commune nouvelle de Beaupréau-en-Mauges, à partir du début 2016.

Dès l’été de la même année, une vingtaine de personnes créent l’association Mauges Éole pour porter le projet citoyen, puis rencontrent les conseils municipaux de chaque commune déléguée de Beaupréau-en-Mauges pour présenter le projet.

Fin août 2017, le conseil municipal de Beaupréau-en-Mauges donne un avis favorable pour le développement du parc éolien.

Grâce à la dynamique citoyenne, l’enquête publique ne voit s’exprimer que quelques oppositions éparses (principalement de châtelains …), et la préfecture donne un avis favorable fin 2017. Le projet est libre de tout recours en juin 2018.

Un parcours sans accroc, ce qui n’est pas si surprenant sur ce territoire où la population perçoit positivement les éoliennes, en tant qu’activité économique à part entière.

Après avoir mobilisé les intentions d’investissement de 150 citoyens, le collectif crée la SAS Mauges Éole en juin 2018, qui élargit son capital en décembre 2018 pour atteindre 220 actionnaires citoyens. Elle accueille aussi un nouvel actionnaire : Énergie Partagée Investissement !

Dernière étape avant de lancer la construction du parc, la SAS Mauges Éole a pris en mai 2019 une participation majoritaire au capital de la SNC Parc éolien des Grands Fresnes, la société qui porte juridiquement le projet et va réaliser les investissements.

Des éoliennes détenues en majorité par les citoyens

Cette SNC compte 4 actionnaires :

La SAS Mauges Éole détient 53 % de la société. Au sein de la SAS, sont rassemblés 220 citoyen·ne·s actionnaires et Énergie Partagée. Ensemble, ils détiennent donc la majorité dans la gouvernance du parc éolien des Grands Fresnes.

La communauté d’agglomération Mauges Communauté va détenir (au travers d’une SEM dédiée aux EnR, en cours de création) 7 % de la SNC.

Le développeur David Énergies, dont le PDG est originaire de la région et dispose de locaux à Angers, conserve 26 % de la société, tandis que son partenaire allemand, la Financière EMI, détient 14 %.

Des actions pour la transition… avec le soutien d’Enercoop !

L’électricité produite par le parc éolien citoyen des Grands Fresnes, sera injectée sur le réseau. La vente sera réalisée à Enercoop et la CNR (Compagnie Nationale du Rhône) via une offre d’agrégation groupée :

  • Enercoop verse au contrat une prime supplémentaire sous condition que le collectif mette en œuvre sur son territoire (pour au moins la moitié de ce supplément) des actions en faveur de la transition énergétique sur le territoire du parc: journées d’information, actions de réduction des consommations d’énergie, promotion des énergies renouvelables, mesures d’accompagnement environnemental …
  • CNR assure les fondements du contrat : suivi opérationnel, administratif et technique, garanties financières.

Découvrez d'autres projets

Suivez-nous sur